ban600

Ouverture à Mexico du Sommet mondial des leaders contre le cancer, avec une participation marocaine

Ouverture à Mexico du Sommet mondial des leaders contre le cancer, avec une participation marocaine

Le Sommet mondial des leaders contre le cancer s’est ouvert, mardi à Mexico, avec la participation de plus de 300 experts en provenance de plusieurs pays, dont le Maroc.

Le Royaume est représenté à ce sommet par le directeur de l’Hôpital Universitaire International Cheikh Khalifa de Casablanca, et membre du bureau du sommet, Mhamed Harif.

Organisé par le ministère mexicain de la Santé en collaboration avec l’Union internationale contre le cancer, ce sommet, qui a été ouvert par le président mexicain Enrique Peña Nieto, réunit les leaders de près de 80 pays à travers le monde, afin d’apporter une réponse globale et intersectorielle à la question de la généralisation de la prise en charge de cette maladie qui coûte 1,2 milliard de dollars par an.

Les débats engagés lors de cette rencontre internationale, tenue sous le signe « Villes menant le changement » avec la participation des responsables politiques et des représentants des organisations internationales et de la société civile qui s’activent dans le domaine de lutte contre le cancer, s’articulent autour du rôle des villes dans l’amélioration de l’accès aux services d’oncologie de qualité pour leurs communautés.

Il s’agit d’explorer les différentes méthodes de traitement et les moyens à même de soutenir les villes dans leurs politiques de santé pour parvenir à prendre en charge cette maladie à travers des actions concrètes.

Au programme figurent également des panels des ministres de la santé sur le thème « Les défis de traitement du cancer et des soins dans les programmes nationaux de santé » et des panels des dirigeants des villes sur le thème « La lutte contre le cancer dans le milieu urbain ». 

Cette rencontre internationale de deux jours devrait être sanctionnée par plusieurs annonces globales des participants et des partenaires du Sommet. Une version actualisée de la Déclaration mondiale contre le cancer sera également présentée, et sera, par la suite, utilisée par les différentes organisations contre le cancer dans le monde.

Les cancers figurent parmi les principales causes de morbidité et de mortalité dans le monde. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, en 2015, le cancer a été à l’origine de 8,8 millions de décès.

Médecin spécialiste en oncologie médicale, le Professeur Harif est connu par ses contributions innovantes au service de la santé au Maroc. Il est à l’initiative de la première greffe hépatique au niveau national, une intervention qui a été réalisée en mars 2014 à Marrakech, consacrant le progrès médical dans le Royaume.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire