ban600

L’Hommage du Dr Leila Mezian Benjelloun à Hervé Guillou avant son départ du Maroc

L’Hommage du Dr Leila Mezian Benjelloun à Hervé Guillou avant son départ du Maroc

Partenariat Fondation BMCE Bank et Institut Français du Maroc

En présence de M. Othman Benjelloun, Président de BMCE Bank of Africa, une importante cérémonie, pleine d’émotion et de convivialité, a réuni une délégation de l’Institut Français du Maroc et les dirigeants de la Fondation BMCE Bank pour l’Education et l’Environnement, à l’occasion du départ de M. Hervé Guillou, coordinateur côté français de la mise en œuvre des programmes de langue française avec la Fondation BMCE Bank.

A cette occasion, le Dr. Leila Mezian Benjelloun a prononcé une allocution au cours de laquelle elle a mis en exergue ce partenariat exceptionnel et rendu un hommage appuyé à M. Hervé Guillou :

Excellence Monsieur l’Ambassadeur,

Monsieur le Directeur Général pour l’Institut Français au Maroc

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais, à cette occasion, exprimer à Monsieur l’Ambassadeur de France au Maroc et à Monsieur le Directeur Général de l’Institut Français du Maroc, le témoignage de nos plus vifs remerciements et profonde gratitude pour la générosité et l’accompagnement fort encourageant par l’Institut Français du Maroc pour la mise en œuvre de programmes de coopération éducative et culturelle entre nos deux institutions.

Notre partenariat porte sur le renforcement de la langue française au profit des enseignants et des élèves du réseau des écoles de Medersat.com.  Il s‘agit donc  d’assister la Fondation BMCE BANK dans ses efforts de généralisation et de mise à niveau de ses écoles en matière d’enseignement du français et de contribuer à la mise à niveau linguistique, à la formation pédagogique et à la qualification professionnelle des enseignant(es) de français exerçant dans les écoles du réseau Medersat.com, notamment en autorisant l’accès des enseignants du réseau Medersat.com aux formations adéquates organisées par l’Institut Français du Maroc.

Notre partenariat consiste à faire bénéficier les enseignant(es) du réseau Medersat.com des diverses activités culturelles et des cours de langue organisés par l’Institut Français et de participer aux évaluations et test de niveau en langue française organisés par la Fondation au profit des enseignant(es) et des élèves des écoles Medersat.com.

Le Programme Medersat.Com a abouti à la création et à la gestion de  soixante deux écoles communautaires rurales dans le Royaume et cinq écoles en Afrique, au Sénégal, au Congo au Mali et au Rwanda. Partout où elles sont implantées, nos écoles ont permis aux villageois d’accéder à l’électricité, à l’eau potable et à d’autres actions de désenclavement.

Nous nous réjouissons que la coopération française, notamment l’Institut Français soit partie prenante de cette action citoyenne et éducative qui associe également un certain nombre de coopérations étrangères au Maroc dans la mise en œuvre d’un programme ambitionnant de représenter une contribution concrète et significative à l’amélioration du système éducatif national.

 

L’événement d’aujourd’hui est un symbole d’amitié  et de relations diplomatiques confiantes et chaleureuses entre la République Française et le Royaume du Maroc, deux pays qui ont su développer, au fil des ans, une coopération mutuellement bénéfique dans des domaines ayant abouti à l’amélioration des infrastructures de base et des conditions de vie des populations.

En cette heureuse occasion, Je saisis l’opportunité de rendre hommage à Monsieur Hervé Guillou, qui en binôme ave l’équipe de la Fondation, a veillé à la mise en œuvre de notre convention de partenariat à travers l’élaboration de l’ingénierie pédagogique de la formation des enseignants en langue française, en mettant l’accent sur la formation au programme du préscolaire tout en contribuant à la refonte de la mallette pédagogique du préscolaire.

Monsieur Hervé Guillou a aussi supervisé l’encadrement de l’élaboration des tests de niveau pour les enseignants intitulé « Evalangue » et a activement contribué à l’animation d’un des panels du deuxième  colloque international sur l’enseignement du préscolaire organisé récemment par notre Fondation à Rabat le 2 et 3 mai, 2017.

Nous portons témoignage de ce que la conjugaison d’efforts entre la société civile, à savoir la Fondation BMCE Bank et la coopération éducative et culturelle Française au Maroc, à travers l’Institut Français au Maroc, permet de réaliser sur le terrain pédagogique et éducatif en faveur de la contribution du système éducatif au Maroc.

C’est tout à fait cette même alliance publique/ privée, entre la Fondation BMCE  Bank et divers départements ministériels au Maroc, au  premier rang desquels le Ministère de l’Education Nationale,  qui a permis que réussisse depuis l’an 2000, l’œuvre conduite par la Fondation BMCE Bank.

De faibles taux d’abandon scolaire, une proportion importante de jeunes filles,  des taux de réussite a l’issue du cycle primaire de 99 pourcent : tels sont quelques uns des indicateurs-clés de succès de notre programme éducatif. Nous portons également témoignage de ce que les valeurs d’ouverture et de modernité, dans le respect de traditions séculaires telles qu’elles peuvent être observées dans la vie culturelle et sociale du Royaume du Maroc,  permettent comme réalisations durables, d’autant que ces valeurs auront été instillées dès l’enfance.

C’est le fondement de notre politique éducative, à la Fondation, basée sur le respect des cultures locales, le respect des langues maternelles – l’Amazigh et l’Arabe-  parlée par les diverses composantes de la communauté nationale.Le respect des cultures, c’est également la modulation du concept architectural des Ecoles de la Fondation BMCE Bank en fonction des réalités géographiques locales, du terroir des populations, que l’on se trouve au Maroc ou en Afrique Subsaharienne.

Nous portons également témoignage qu’il n’y a pas de fatalité à la médiocrité ni à l’échec scolaire quand on met à disposition des écoles,  quelques moyens adaptés.  Dans les Ecoles de la Fondation, les moyens technologiques sont autant d’outils pédagogiques,  tels que les tableaux électroniques ou les ordinateurs qu’utilisent en classe autant les enfants que leurs enseignants.

 

Nous vous invitons, également, lors de cette joyeuse rencontre, à visionner  une projection d’un film de quelques minutes, sur « l’enseignement du Français dans les écoles du réseau Medersat.com de la Fondation BMCE Bank ».

Il illustre tout a fait les diverses facettes de  notre programme éducatif a travers l’exemple d’une de nos écoles les plus emblématiques, l’Ecole Boukana à Bni Nsar à Nador.

Je voudrais conclure mes propos en soulignant que l’évocation des fondements de l’expérience éducative de la Fondation BMCE  Bank est,  en fait,  l’opportunité d’illustrer les valeurs que nous, Marocains, avons en partage avec le Peuple Français, en terme d’enseignement de la langue française et de mettre à profit une expérience intéressante de référentiel de compétences et curriculaire.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire