ban600

Passage au régime de change flottant: pas de dévaluation du dirham

Passage au régime de change flottant: pas de dévaluation du dirham

Le passage au régime de change flottant ne conduira pas à une dévaluation du dirham, a assuré, mardi à Rabat, le Gouverneur de Bank Al Maghrib, Abdellatif Jouahri.

« Ceux qui spéculent actuellement sur une dévaluation du dirham à l’approche de la mise en œuvre de la flexibilité du régime du change font un mauvais calcul », a tenu à préciser M. Jouahri, lors d’une conférence de presse tenue à l’issue de la 2è réunion du Conseil de Bank Al Maghrib pour l’année 2017.

« Nous resterons accroché au début au panier 60% euro- 40% dollar US, pour élargir la bande graduellement afin d’éviter un désalignement du dirham », a expliqué M. Jouahri.

Selon lui, le passage au régime de change flottant constitue un levier d’appui aux réformes engagées par le Maroc, en termes notamment de compétitivité et de productivité, en permettant de faire face aux chocs exogènes, sans affecter les réserves de change.

« On a fait reculer de 6 mois, le lancement de cette réforme, afin de mieux préparer les opérateurs », a indiqué le Gouverneur de Bank Al Maghrib, notant que les autorités ont tenu des réunions avec le secteur bancaire, les secteurs public et privé, les universitaires et les bureaux de change.

Et de rappeler qu’il s’agit d’un passage volontaire, graduel et progressif qui intervient suite à un choix de globalisation et d’une stratégie extérieure dirigée notamment vers le continent africain.

La décision de passer d’un régime fixe à un régime flottant est « intervenue dans une conjoncture favorable et ce après avoir garanti l’ensemble des prérequis nécessaires à l’implémentation de ce système, notamment une soutenabilité budgétaire, un niveau accepté du déficit budgétaire et d’endettement, des réserves de change adéquats et une maitrise de l’inflation », a-t-il expliqué.

Une conférence de presse se tiendra fin juin pour l’officialisation de la date d’entrée en vigueur de cette réforme, a fait savoir M. Jouahri.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire