ban600

Le patronat singapourien, IESingapour, prévoit d’organiser une mission d’hommes d’affaires au Maroc en 2018

Le patronat singapourien, IESingapour, prévoit d’organiser une mission d’hommes d’affaires au Maroc en 2018

Le patronat singapourien « Singapore Business Federation-IESingapour » prévoit d’organiser une mission d’hommes d’affaires au Maroc en 2018, annonce le Centre marocain de promotion des exportations, Maroc Export, dans un communiqué parvenu vendredi à la MAP. Suite à un Forum d’affaires sur les opportunités d’échanges et de partenariat entre le Maroc et Singapour, tenu en marge d’une mission exploratoire institutionnelle organisée par Maroc Export les 25 et 26 juillet dernier dans ce pays d’Asie du Sud-Est, l’IESingapour et l’International Entreprise Singapour, homologue du Centre, ont décidé d’inscrire dans leurs programmes des actions promotionnelles au Maroc et d’y organiser une visite d’hommes d’affaires en 2018, précise la même source.

Ce Forum, qui s’est tenu sous la présidence de l’ambassadeur du Royaume à Singapour, Ouadia Benabdellah, de Georges Goh, ambassadeur désigné de la République de Singapour au Maroc, et de Mme Zahra Maafiri, Directrice générale de Maroc Export, a permis aux participants marocains de mettre en exergue les atouts de leurs secteurs et les filières qui constituent un potentiel d’échanges et de partenariats entre les deux pays. Cette rencontre, qui a connu la participation de 70 officiels, institutionnels et entreprises singapouriennes, a été aussi l’occasion de faire connaitre les potentialités du Royaume et le développement de ses secteurs d’activités, selon le document.

A cet effet, les intervenants ont invité les opérateurs singapouriens à nouer des relations d’affaires et de partenariats afin de bénéficier des opportunités offertes par les stratégies sectorielles nationales, notamment le plan d’Accélération industrielle et le Plan Maroc Numeric 2020, indique le communiqué, relevant que les opérateurs singapouriens « ont répondu favorablement à l’invitation marocaine d’autant plus que le Royaume représente pour eux une porte d’entrée vers l’Afrique et l’Europe et que Singapour est une voie d’accès vers des marchés de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) ». A cette occasion, cinq visites sur site et une soixantaine de rencontres B2B ont été organisées avec les associations, fédérations et grands groupes et opérateurs singapouriens. Ces rencontres ont permis, selon le communiqué, de dégager des opportunités à court et à moyen terme aussi bien à l’export qu’en matière de partenariat, notamment dans le secteur des technologies de l’information et de la communication, en particulier l’offshoring comptable.

Suite à ces rencontres, certains secteurs d’activité ont été identifiés pour une délocalisation vers l’Europe et l’Afrique à partir du Maroc, tels que l’électronique, l’offshoring et l’industrie navale, ajoute-t-on.

Selon Maroc Export, la mission exploratoire à Singapour s’inscrit dans le cadre de sa stratégie de préparation des marchés à moyen terme pour les exportations marocaines. La délégation a été composée de représentants du secteur public et privé, à savoir l’Agence marocaine de développement de la logistique (AMDL), la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), la Fédération du commerce et des services (FCS), l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX), l’Association des femmes entrepreneurs du Maroc (AFEM), et les fédérations et les associations professionnelles sectorielles, représentant les technologies de l’information et de la communication et l’offshoring, le e-commerce, l’industrie pharmaceutique, la chimie et parachimie, le bâtiment et les travaux publics, la logistique, l’automobile et l’audiovisuel.

La même source souligne, en outre, que l’objectif de cette mission, organisée en étroite collaboration avec l’ambassade du Royaume à Singapour, était de « préparer le marché singapourien à moyen et à long terme pour les exportations marocaines à travers la construction d’un savoir sur ce marché, ce qui permettra ainsi d’avoir une vision réelle pour l’élaboration d’un plan d’actions ».

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire