ban600

Le Pdt de la Commission de l’UA plaide à Londres pour le règlement pacifique des conflits en Afrique

Le Pdt de la Commission de l’UA plaide à Londres pour le règlement pacifique des conflits en Afrique

Le président de la Commission de l’Union africaine Moussa Faki Mahamat a plaidé vendredi à Londres pour le règlement pacifique des conflits en Afrique, affirmant que « l’option militaire a montré ses limites » comme en témoignent les conflits qui perdurent dans le continent.

Intervenant lors d’une conférence organisée par le think-thank britannique Chatham House en présence de plusieurs ambassadeurs africains accrédités à Londres dont l’ambassadeur du Maroc Abdesselam Aboudrar, M. Faki Mahamat a décliné la vision portée par les pays membres de l’Union africaine pour « une Afrique stable, pacifiée et prospère ».

Selon l’avis du chef de la Commission de l’UA, l’approche militaire n’est plus de mise pour mettre fin aux crises qui pénalisent le continent africain, affectent sa croissance et aggravent ses problèmes sociaux, estimant qu’il est temps de faire valoir « la solution politique ».

« Il y a une relation dialectique entre paix et développement », a-t-il précisé, indiquant que le continent regorge d’importantes ressources mais souffre de la pauvreté et d’un taux élevé de chômage parmi les jeunes à cause des conflits, de la corruption, de l’instabilité, de la pression démographique et de la famine due à la sécheresse et au réchauffement climatique.

En plus de ces problèmes, certaines zones comme la région du Sahel est devenue le terreau fertile du terrorisme, du trafic en tout genre, a ajouté M. Faki Mahamat, ancien ministre tchadien des Affaires étrangères.

Afin de pouvoir relever ces défis, l’UA a élaboré une feuille de route baptisée « Agenda 2063 de l’Afrique » visant à faciliter la libre circulation des personnes, des biens et des services sur le continent, favorisant ainsi le commerce intra africain, l’intégration et le développement socio-économique, a expliqué le chef de la Commission de l’UA.

L’Agenda 2063 ambitionne de réaliser 7 objectifs: une Afrique prospère fondée sur une croissance inclusive, un continent intégré, une bonne gouvernance, la paix et la sécurité, une forte identité africaine, un développement axé sur les populations, ainsi que le désir de voir une Afrique unie et influente.

A rappeler que le président de la Commission de l’UA a pris part jeudi aux travaux de la conférence internationale organisée à Londres sur la Somalie. Cette conférence a été couronnée par la conclusion d’un pacte de sécurité scellé entre la Somalie et ses partenaires internationaux pour stabiliser ce pays africain en l’aidant à renforcer sa sécurité, faire face à la famine et relancer son économie.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire