ban600
Voeux

Pékin envoie un navire de guerre pour repousser un destroyer américain qu’elle accuse d’avoir « violé » sa souveraineté

Pékin envoie un navire de guerre pour repousser un destroyer américain qu’elle accuse d’avoir « violé » sa souveraineté

Pékin a déclaré samedi avoir envoyé un navire de guerre pour repousser un destroyer américain qui avait « violé » sa souveraineté en croisant près d’un îlot disputé de la mer de Chine méridionale.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a accusé l’USS Hopper d’avoir croisé à 12 milles nautiques du récif de Huangyan, son nom chinois, dans la nuit du 17 janvier sans en informer Pékin. Cet écueil, situé à 230 km des Philippines, est revendiqué par la Chine, les Philippines et Taiwan.

Le navire américain « a violé la souveraineté et les intérêts en matière de sécurité de la Chine » et a représenté « une grave menace » pour la sécurité des navires chinois qui se trouvaient à proximité, a affirmé le porte-parole du ministère, Lu Kang.

Selon un communiqué du ministère chinois de la Défense, une frégate chinoise « avait immédiatement pris des mesures pour identifier et vérifier (les informations sur) le bateau américain et l’éloigner par des mises en garde ». Cet incident intervient après la publication, vendredi, d’une nouvelle doctrine stratégique américaine où la Chine et la Russie sont qualifiées de « menaces croissantes« .

La Chine revendique, pour des raisons historiques, la majorité de cette zone maritime où des pays riverains ont des prétentions rivales. La raison pour laquelle, Pékin a renforcé des récifs qu’elle contrôle afin d’y construire des installations, notamment militaires. A titre de rappel, le récif de Huangyan a été saisi par la Chine en 2012 après une brève confrontation avec la marine philippine.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire