ban600

Les perspectives de développement du continent africain au centre d’un colloque à Rabat

Les perspectives de développement du continent africain au centre d’un colloque à Rabat

 L’état des lieux et les perspectives de développement économique du continent africain ont été, jeudi à Rabat, au centre d’un colloque international placé sous le thème « L’Afrique, un continent en devenir ».

Lors de cette rencontre, initiée par l’université Mohammed V (UM5), en partenariat avec l’Institut des études africaines et le Centre d’études et de recherches Aziz Belal, les participants, notamment des experts et universitaires marocains et africains, se sont penchés sur différents axes liés aux opportunités d’émergence de l’Afrique, aux mutations socio-économiques, aux conditions d’émergence du continent et au partenariat Afrique et reste du monde.

Intervenant à cette occasion, le ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Nabil Benabdellah, a mis l’accent sur la thématique de ce colloque qui interpelle le Royaume, tout en prenant en compte l’identité africaine et la vision stratégique développée par SM le Roi Mohammed VI vis-à-vis du contient africain.

« Ce continent est effectivement en devenir, puisqu’il connait une urbanisation galopante et que plus de la moitié de la population africaine optera pour les villes d’ici 2035 », a-t-il dit. L’Afrique connait, selon lui, une croissance importante et une démographie prospère, avec des besoins qui s’affirment dans tous les domaines, ajoutant que le Royaume devrait y trouver sa place en collaborant avec les pays africains, dans le but de développer différents projets dans l’intérêt du continent.

De son côté, le président de l’Association des économistes marocains, Mustapha El Ktiri, a mis en avant le rôle du Royaume dans la construction des économies africaines, à travers la vision stratégique du Souverain visant à contribuer au développement du continent.

Le Royaume ne cesse de déployer des efforts et de manifester ses bonnes intentions pour que l’Afrique soit au centre de tout développement et de toute croissance dans le monde, a souligné M. El Ktiri, rappelant que toutes les économies du monde se tournent vers ce continent qui recèle d’importantes opportunités.

Ce colloque, a-t-il indiqué, va apporter des éclairages et dessiner les contours de cette dynamique qui est en train de se créer, étant donné qu’il permettra aux chercheurs et experts de développer des réflexions qui vont conforter les décideurs politiques dans leur politique publique.

Pour sa part, le directeur de l’Institut des études africaines, Yahya Abou El Farah, a fait savoir que cette rencontre traite d’une thématique qui se situe au cœur des préoccupations scientifiques de l’Institut, appelé à tenir compte des mutations que connait l’Afrique dans tous les domaines, en développant les capacités d’analyse des différentes évolutions du continent et en proposant les solutions les plus adaptées aux acteurs du secteur privé marocain.

Au programme de ce colloque de deux jours, figurent des débats notamment autour des enjeux géoéconomiques de l’éveil africain, des programmes de partenariat continentaux et régionaux, des modèles de développement économique et social dans les pays africains et des particularités du partenariat du Maroc avec les autres pays d’Afrique.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire