ban600

Le pétrole poursuit sa chute en Asie

Le pétrole poursuit sa chute en Asie

 Les cours du pétrole diminuaient vendredi sur les marchés asiatiques, sous l'effet d'une hausse de la production américaine et de l'appréciation du dollar.

Le baril de light sweet crude (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en mars, cédait 62 cents à 60,53 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en avril, perdait 43 cents, à 64,38 dollars. "La combinaison toxique de la hausse de la production américaine et de l'appréciation du dollar anéantit les effets des baisses de production de l'Organisation des pays exportateurs du pétrole (Opep)", a estimé Stephen Innes, analyste chez OANDA.

Selon lui, "les marchés anticipant de nouvelles hausses de production américaine en 2018, la dynamique de l'offre suggère que le WTI repasse sous les 60 dollars". L'Opep et ses partenaires sont engagés jusqu'à la fin de l'année dans un accord qui vise à réduire leur production de brut pour faire monter les prix.

>>Lire aussi : Côte d’Ivoire : 34.000 barils de pétrole produits par jour en 2017

Mais la hausse des prix entraînée par cette mesure, appliquée depuis début 2017, a permis aux producteurs indépendants américains de relancer leurs exploitations de pétrole de schiste.

La production hebdomadaire aux Etats-Unis a dépassé les 10 millions de barils par jour, quand dans le même temps les réserves américaines de brut ont augmenté de 1,9 million de barils, celles d'essence de 3,4 millions de barils, et celles des autres produits distillés de 3,9 millions de barils.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire