ban600

Plaidoyer à Casablanca pour une mobilisation générale en faveur de la COP22, phase déterminante pour faire face aux changements climatiques

Plaidoyer à Casablanca pour une mobilisation générale en faveur de la COP22, phase déterminante pour faire face aux changements climatiques

Les participants au 5ème Symposium « Territoires durables », initié dans le cadre de la 8è édition du Salon international des équipements, des technologies et des services de l’environnement, Pollutec Maroc 2016 (5 au 8 octobre ) ont plaidé, mercredi à Casablanca, pour une mobilisation générale en faveur de la COP22, phase déterminante pour faire face aux changements climatiques. Ils ont souligné, lors de ce symposium initié sous le thème « déchets et changements climatiques », que le Pollutec Maroc 2016, labélisé COP22, s’inscrit résolument dans cette dynamique, vu que cette huitième édition consacre une large place à la lutte contre le changement climatique notamment les solutions d’adaptation aux dérèglements climatiques.

A ce propos, l’académicien Abderrahmane Ouardane a mis l’accent sur la nécessité de conjuguer tous les efforts pour réussir ce rendez-vous planétaire qui s’assigne pour objectif de fournir des solutions et des recommandations à adopter pour faire face aux défis liés aux changements climatiques.

De son coté, Abderrahim Kasri, coordinateur de la Coalition marocaine pour la justice climatique, a indiqué que la COP22 est une occasion propice pour faire entendre la voix de la société civile internationale comme partenaire incontournable dans la mise en place d’une feuille de route devant permettre de gagner le pari relatif au changement climatique.

De son coté, le représentant du ministère chargé de l’environnement, M. Ahmed Kawkabi a indiqué que la COP22 constitue une occasion pour lancer un nouveau modèle de gouvernance.

Initié en partenariat avec le ministère délégué chargé de l’Environnement, ce rendez-vous des professionnels de l’environnement s’assigne pour objectif de fournir des solutions et des recommandations à adopter pour faire face aux défis liés aux changements climatiques.

Ce salon, initié sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, se veut également une vitrine privilégiée pour les offres marocaines et internationales en équipements, services et technologies dans les secteurs de l’eau, des déchets, de l’air et des énergies renouvelables.

Cette manifestation sera marquée par la participation de plusieurs pays, dont la France, l’Espagne, le Portugal, le Luxembourg, la Turquie, la Tunisie, l’Inde et la Chine.

Cet évènement est également marqué par l’accueil de délégations africaines ainsi que la remise des Trophées Pollutec Maroc.

Mettant en relation les industriels et les responsables politiques, économiques et techniques africains, cette édition est labellisé par la 22ème Conférence annuelle de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP22), qui aura lieu en novembre prochain à Marrakech, en tant que side-event.

Le Salon Pollutec Maroc accueillera cette année près de 6.000 visiteurs professionnels, issus de l’industrie, des collectivités locales et de l’ingénierie, venus chercher des solutions de prévention et de traitement des pollutions.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire