ban600

Le Plan Maroc Vert a permis la création de plus de 300.000 exploitations agricoles

Le Plan Maroc Vert a permis la création de plus de 300.000 exploitations agricoles

Le Plan Maroc Vert (PMV) a permis la création de plus de 300.000 exploitations agricoles, pour passer de 1,5 million à 1,8 million exploitations, a annoncé lundi le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement et des eaux et des forêts, Aziz Akhannouch.

« Un progrès significatif dans la mécanisation de l’agriculture marocaine a été enregistré, pour atteindre 8,03 tracteurs pour 1.000 hectares, au lieu de 4,9 enregistrés avant la mise en oeuvre du PMV », a précisé M. Akhannouch à l’ouverture des 9-èmes Assises de l’agriculture, organisées lundi à Meknès autour du thème « Agriculture et sécurité alimentaire au fil de l’eau ».

Concernant l’amélioration de la qualité et la productivité des filières animales qui constituent un des objectifs du PMV, M.Akhannouch a fait état d’une hausse du nombre des cheptels ovin de 4 millions têtes (+18%), pour atteindre 26,1 millions têtes et des cheptels bovin de 1 million têtes (+43%) pour atteindre 3,3 millions têtes.

« Grâce aux premières données du recensement général de l’agriculture, on a observé le saut qualitatif réalisé par le PMV avec la transformation de 700.000 hectares de systèmes agricoles à des exploitations de haute valeur ajoutée (arbres fruitiers) et l’exploitation nouvelle de 20% des terres bour non exploitées », a précisé M. Akhannouch.

Il a rappelé que la campagne agricole actuelle a connu la préparation du recensement général de l’agriculture, dont l’activation constitue une réalisation importante pour l’agriculture nationale, notant que ce recensement, qui sera la base du registre national de l’agriculture, permettra de s’arrêter sur les principales réalisations depuis le lancement du Plan Maroc Vert.

Placées sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce rendez-vous vise à sensibiliser et mobiliser autant les opérateurs agricoles que les décideurs et l’opinion publique sur l’impératif d’une gestion hydrique efficiente et respectueuse des impératifs environnementaux.

Ces assises feront également le point des avancées et des réalisations du Plan Maroc Vert qui, depuis son lancement en 2008, a toujours érigé l’utilisation rationnelle de la ressource hydrique parmi ses priorités.

Les ressources hydriques représentent un enjeu planétaire en matière de sécurité alimentaire et l’utilisation durable de l’eau est l’un des principaux défis mondiaux du XXIe siècle.

Selon les estimations des Nations Unies, 70% de l’eau douce utilisée dans le monde sert à la production de produits agricoles. La demande mondiale d’eau dans l’agriculture augmentera d’environ 20% d’ici à 2050.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire