ban600

Plus de 2 millions appels reçus en un an via la ligne téléphonique de la police de secours

Plus de 2 millions appels reçus en un an via la ligne téléphonique de la police de secours

 Les services de police de Marrakech ont reçu en un an quelque 2.587.485 appels de secours via la ligne téléphonique 19, ayant abouti à la réalisation de 72.385 interventions sur le terrain, a indiqué mercredi, le préfet de police de Marrakech, Said El Aloua.

Intervenant lors d’une cérémonie organisée à l'occasion de la célébration du 62è anniversaire de la création de la Sûreté nationale, M. El Aloua a souligné le progrès réalisé dans la réduction de la durée d’interventions ne dépassant pas 10 minutes au maximum, reflétant ainsi la politique de proximité prônée par la Direction Générale de la Sécurité Nationale (DGSN) et qui se traduit par la création d’une salle de pilotage et de coordination et d’une unité mobile de la police de secours. 

Au niveau des opérations sécuritaires, il a indiqué que la police a effectué le contrôle de l’identité de 235.682 personnes suspectes, dont 15.210 recherchées pour divers crimes et délits, 33.025 personnes arrêtées en flagrant délit, 607 individus en possession d’armes blanches dans des circonstances suspectes et 16.563 mendiants, sans-abri et malades mentaux transférés vers des institutions d’hébergement et de soins, alors que 36.411 individus ont été présentés à la justice dans diverses affaires. 

Dans le domaine de la stratégie visant à réduire la propagation des drogues, il a fait savoir que les services sécuritaires ont effectué 9.623 opérations dans ce domaine, procédé à l'arrestation de 15.636 personnes impliquées dans des crimes de drogue, et la saisie de plus de 147 Kg de drogue chira, plus de 332 Kg de cannabis, plus de 151 kg de tabac de contrebande, 775 g de cocaïne, ainsi que la saisie de plus de 7.318 comprimés psychotropes, principalement de type "ecstasy" et 34 véhicules, 184 motocycles utilisés dans ces crimes. 

Concernant les affaires urgentes touchant les personnes ou les biens, le préfet de police a noté que les services sécuritaires ont adopté une méthodologie basée sur la disponibilité, la préparation, le professionnalisme, l’usage de la science, de la technologie, des techniques modernes, les méthodes de recherche et de diagnostic efficaces. 

>>Lire aussi : 62è anniversaire de la DGSN : hommage appuyé à Casablanca aux efforts de la police pour assurer la sécurité

En outre, il a précisé que les services sécuritaires ont procédé à l’arrestation de 6 personnes recherchées au niveau international et l’exécution de 16 mandats d’arrêt internationaux dans le cadre de la coopération internationale contre la criminalité transfrontalière organisée.

Pour ce qui est de la sécurisation et la protection des établissements scolaires, le préfet a révélé l'arrestation de 560 personnes pour divers délits et la vérification de l'identité de 971 suspects dans des opérations préventives et proactives, alors que 595 opérations de sensibilisation ont été effectuées dans les établissements scolaires privés et publics au profit de 21.865 élèves de l’enseignement primaire et 140.040 élèves de l'enseignement secondaire.

S’agissant de la prévention en matière de sécurité routière, il a relevé que des procès-verbaux d’infractions ont été rédigés contre 41.072 véhicules et bicyclettes, 9.515 véhicules et 1.444 motocyclettes ont été mis en fourrière pour des infractions sanctionnées par la loi. 

M. El Aloua n’a pas manqué de souligner le rôle assigné à la police des frontières dans les divers domaines sécuritaires, à savoir le contrôle de 4.416.225 passagers, dont 517.701 Marocains résidant à l'étranger et la gestion du contrôle de 38.962 vols aériens, la saisie des devises étrangères dans le cadre du blanchiment d'argent et de 645 g de cocaïne, ainsi que plus de 2 Kg du drogue chira et la vérification de l’identité de 22.719 personnes.

Cette cérémonie a été marquée par la remise à des membres de la Sûreté nationale de Wissams Royaux qui leur ont été décernés par SM le Roi Mohammed VI. Elle a été aussi ponctuée par des démonstrations spectaculaires effectuées par les différents corps de la police, en présence, notamment du wali de la région Marrakech-Safi par intérim, Mohamed Sabri, le gouverneur de la province d’Al Haouz, Omar Touimi, le président du conseil de la région, Ahmed Akhchichine et le président du Conseil communal de Marrakech, Mohamed Larbi Belkaid. 

L’arrondissement de police "Bab Doukkala" a été inauguré dans le cadre de la politique de proximité prônée par la DGSN.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire