ban600

Le premier voyage d’études au Royaume du Maroc pour les étudiants de AUC/GAPP

Le premier voyage d’études au Royaume du Maroc pour les étudiants de AUC/GAPP

En partenariat avec le Gouvernement du Royaume du Maroc, l’Association Marocaines des Présidents des Conseils Communaux (AMPCC), le Ministère de la Réforme de l’Administration et de la Fonction Publique, l’École Nationale Supérieure de l’Administration (ENSA),  l’Université Al Akhawayn (AUI) d’Ifrane  , l’Académie Africaine des Collectivités Locales (ALGA) de Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU-Afrique)  et l’American University in Cairo/School of Global Affairs and Public Policy(AUC/GAPP) organisent  le premier voyage d’études au Royaume du Maroc pour les étudiants de  AUC/GAPP  du 11 au 18 Juillet 2017  sur le thème  :

« les Principaux Acteurs et Institutions impliqués dans la Promotion de Sociétés Pacifiques et Inclusives: l’Expérience du Royaume du Maroc« 

CONTEXTE

L’Organisation Panafricaine Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU-Afrique), représentant les Pouvoirs Locaux, dont le Siège est sis au     n° 22, Rue Essaadyine, Quartier Hassan à Rabat, Maroc, est reconnue comme une Organisation internationale jouissant du Statut diplomatique d’une organisation panafricaine des Pouvoirs Locaux. CGLU Afrique représente aussi l’Afrique dans l’Organisation Mondiale Cités et Gouvernement Unis Locaux (CGLU) et en est la Section  régionale en Afrique. CGLU Afrique rassemble  40 Associations Nationales de Collectivités Locales issues de toutes les Régions d’Afrique, ainsi que 2000 villes.

CGLU Afrique a été créée pour atteindre trois objectifs principaux :

  • Promouvoir la Décentralisation et la reconnaissance des Gouvernements Locaux en tant que niveau de gouvernance, avec une personnalité juridique et une autonomie politique et financière ;
  • Renforcer les capacités des Gouvernements Locaux pour être en mesure de fournir de meilleurs services à la population, soutenir et former les Associations Nationales de Gouvernements Locaux pour leur permettre de mieux s’organiser et pouvoir ainsi assurer un dialogue politique efficace avec les Gouvernements nationaux, la Société civile, le Secteur privé, les Partenaires au développement et la Communauté internationale sur la mise en œuvre et l’évaluation des politiques de Décentralisation et de Coopération ;
  • Porter la voix des Autorités locales de l’Afrique et la représenter à l’échelle panafricaine et internationale.

Parmi les objectifs définis plus haut, et dans le souci de renforcer la performance des Gouvernements Locaux et de leurs Associations, les membres de CGLU Afrique avaient demandé au Secrétaire Général, à l’issue de la 3ème édition du Sommet AFRICITES, tenue à Marrakech en 2009, de créer une Académie Africaine des Collectivités Locales (African Local Government Academy (ALGA) pour contribuer au renforcement des capacités managériales des Elus Locaux et pour améliorer le professionnalisme des cadres et des managers des Collectivités Locales Africaines.

L’Académie est appelée à remplir quatre missions principales :

  • une mission d’Accréditation des établissements de formation ciblant les Gouvernements Locaux et de labellisation des programmes et des cours qu’ils offrent ;
  • une mission de veille et de suivi de l’évolution et du management des Ressources Humaines des Gouvernements Locaux, à travers l’établissement d’un Observatoire des Ressources Humaines et des Métiers des Collectivités Locales .
  • une mission de formation et de renforcement des capacités des dirigeants, des Elus Locaux et des fonctionnaires des Collectivités Locales, afin d’améliorer leurs capacités de gestion et leurs pratiques professionnelles et ce, en veillant à investir et à tirer le meilleur parti des possibilités et opportunités offertes par les Technologies de l’Information et de la Communication, notamment en mettant en place des Plateformes   e-learning ;
  • une mission d’appui à la professionnalisation des Réseaux Professionnels des Managers Locaux.

Les Objectifs du Plan stratégique d’ALGA :

  • Élargir, consolider et animer un réseau fort, inclusif, participatif et transparent d’institutions d’ancrage et de partenaires, basé sur la bonne gouvernance ;
  • Promouvoir et améliorer les normes de qualité et d’excellence au niveau local ;
  • Standardiser la gestion des ressources humaines au niveau local africain;
  • Permettre aux autorités locales d’accéder à la formation, aux possibilités de renforcement des capacités adaptées à leur contexte, à leur besoins et à leurs priorités spécifiques ;
  • Permettre aux Autorités Locales d’attirer et de retenir les talents ;
  • Promouvoir un partenariat « gagnant-gagnant » au niveau africain et être engagé à l’échelle mondiale.

Partant de la ferme détermination de ALGA et de AUC/GAPP  de s’ouvrir sur leur environnement et de renforcer leur collaboration, leur partenariat et leur coopération, dans le cadre de leurs plans stratégiques respectifs, dans le cadre de la promotion des relations et du partenariat au niveau Maroco-Egyptien, notamment par les échanges, la collaboration et le partenariat entre leurs Universités et Grandes Ecoles, et sur la base d’une proposition faite par AUC/GAPP, ALGA et AUC/GAPP ont décidé d’organiser le 1er voyage d’études pour un groupe d’étudiants de AUC/GAPP en 2017.

 

OBJECTIF GÉNÉRAL

L’objectif général de cette activité est de permettre aux étudiants de l’AUC/ GAPP de connaître les principaux Acteurs et Institutions reconnus et impliqués dans la promotion d’une société pacifique et inclusive, à travers l’expérience du

Royaume du Maroc, et de pouvoir ainsi s’enquérir des défis et problèmes auxquels est confrontée l’Administration Publique, aussi bien en Afrique qu’au Maroc, ainsi que les réformes fondamentales envisagées et mises en œuvre  pour y remédier, tant au niveau central, régional que local.

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

  • Présentation des principaux acteurs et institutions concernés par la sphère publique ;
  • Echange sur les principaux défis auxquels sont confrontés l’Administration Publique et la Décentralisation en Afrique et la manière dont CGLU Afrique œuvre à y faire face, principalement par l’apprentissage, la formation et le renforcement des capacités ;
  • Présentation de la place de l’Administration Publique dans la dynamique de développement au Maroc, au niveau central, régional et local ;
  • Visite de plusieurs institutions contribuant à la promotion et l’ancrage de la Bonne Gouvernance au Maroc ;
  • Visite des Grandes Ecoles et Universités marocaines: ENSA et AUI et échanges sur des opportunités de collaboration, coopération et partenariat ;
  • Découverte de différents aspects de la culture marocaine.

 

MÉTHODES PÉDAGOGIQUES

 

Le voyage d’études s’articule autour de:

  • Plusieurs séminaires animés par de Hauts Responsables, des Professeurs universitaires, des Experts et des Praticiens ;
  • Visites de plusieurs Institutions Africaines et Marocaines ;
  • Visites culturelles et touristiques.

PARTICIPANT(E)S

L’AUC / GAPP mobilisera un groupe de 24 participant(e)s pour bénéficier de ce voyage d’études. La Délégation égyptienne sera conduite par Dr Laila  El Baradei, Doyen Associée aux Etudes Supérieures et à la Recherche, Professeur d’Administration Publique, GAPP, AUC.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire