ban600

Présence de Maroc Télécom en Afrique : Près de 6 milliards d’euro investis en dix ans

La coopération économique entre le Maroc et l’Afrique augure d’un avenir meilleur dans divers secteurs, en l’occurrence celui des télécoms. Et pour preuve, l’opérateur historique ‘’Maroc Télécom’’ a investi au cours de ces dix dernières années, quelques 6 milliards d’euros pour tirer vers le haut la qualité des services proposés en Afrique, et consolider les infrastructures y afférentes.

Ce chiffre a été divulgué, jeudi soir dans la capitale économique ivoirienne, Abidjan,  par le président du directoire de Maroc Télécom, Abdeslam Ahizoune, à l’occasion du lancement, en grande pompe, de la première campagne institutionnelle du Groupe.

Première et inédite réalisation à l’actif de Maroc Télécom figure, le déploiement de la Fibre Optique nationale et internationale sur une longueur de 6.900 Km, dont une dorsale +Niger, Burkina Faso, Mali, Mauritanie et Maroc+ et une projection prochaine de déployer un câble sous-marin atlantique, note avec satisfaction le patron de Maroc Télécom.

Autre performance du Groupe en Afrique, étant la mise en place de 6.221 nouvelles stations Radio mobiles au service de toutes les catégories sociales de la population pour lutter contre la fracture numérique.

En outre, Maroc Télécom, dans le cadre du respect strict des exigences réglementaires et légales des différents pays où, il se déploie, sert aujourd’hui plus de 55 millions d’utilisateurs, dans 10 pays africains, ce qui lui a permis de générer un revenu global estimé à 2.112 milliards de francs CFA en 2016, précise M. Ahizoune.

Pour davantage de visibilité du Groupe en Afrique, il a été annoncé que la légende du judo mondial, le double champion olympique et 9 fois champions du monde Teddy Riner, sera ,désormais, ambassadeur de Maroc Télécom pour tout le Continent.

Confiant quant à l’avenir du Groupe, M. Ahizoune a, par la même occasion, relevé que Maroc Télécom joue ‘’aujourd’hui un rôle agissant dans l’Afrique des télécommunications et des nouvelles technologies ». Une démarche africaine qui, a-t-il dit, s’insère en droite ligne de la Vision d’un Grand Africain en la personne de SM le Roi Mohammed VI, qui œuvre inlassablement pour un développement harmonieux d’une Afrique qui s’appuie sur ses propres forces pour le bien-être de ses populations.

Premier opérateur dans le Royaume, avec comme date de création 1999, Maroc Télécom fait partie des pionniers à avoir entrepris de partager leur savoir- faire avec les pays frères de l’Afrique de l’ouest, s’est-il félicité.

La percée historique du Groupe en Afrique remontait à 2001 avec sa première expérience avec Mauritel en 2001, avant que Maroc Télécom ne prenne des participations majoritaires dans les opérateurs historiques du Burkina Faso en 2006, du Gabon en 2007, du Mali en 2009 et, en 2015, dans les opérateurs Moov au Bénin, au Gabon, au Niger, en Centrafrique, au Togo et en Côte d’ivoire.

Derrière ce franc succès, explique M. Ahizoune, plusieurs facteurs à savoir : le respect des cultures nationales, la contribution déterminante des ressources humaines locales, une réelle proximité culturelle et sociale, historique et géographique, ainsi que l’investissement massif dans les nouvelles technologies les plus performantes.

‘’La clé de ce succès en revient également à l’humilité, l’expérience et la contribution efficace des collaborateurs du Groupe qui ont su former une seule et même équipe solidaire avec leurs frères africains’’, ajoute-t-il.

« Le résultat est que ces équipes, purement africaines, ont réalisé une croissance plus rapide que tous leurs concurrents dans tous les pays de notre présence », a-t-il martelé, soulignant que ce développement qui gravite autour de l’investissement et de la promotion de l’emploi, vise à fournir à tous, d’une manière démocratique et populaire, les outils qui permettent l’accès à la connaissance et au savoir.

En marge de cette manifestation, M. Ahizoune a été gratifié d’une audience que lui à réservée au plais présidentiel au Plateau, le président de la république de Côte d’Ivoire, SE Alassane Ouattara.
Au cours de cette entrevue, M. Ahizoune a briefé le locataire du Palais d’Abidjan sur le « chemin parcouru » depuis quelques années par le Groupe Maroc Telecom, en particulier en Afrique de l’Ouest.

L’entrevue a été aussi l’occasion pour M. Ahizoune d’informer  M. Ouattara que Maroc Telecom a mobilisé des investissements « de taille » en Côte d’Ivoire en vue de rendre accessibles les services télécoms pour les populations et les entreprises du pays, de sorte qu’elles accèdent au savoir, à la formation et à la connaissance et puissent répondre aux exigences dictées, à l’heure qu’il est, par l’économie mondiale et la mondialisation.

Sur le choix de la métropole économique ivoirienne pour le lancement par Maroc Télécom de sa première campagne institutionnelle de ‘’synergie, d’intégration et de solidarité’’, il a fait savoir qu’il est demeure motivé par le fait que la filiale d’Abidjan de Maroc Telecom est « très dynamique » mais aussi, par le fait que l’emplacement géographique de la Côte d’Ivoire fait qu’Abidjan peut constituer un « hub » pour la sous-région.

C’est pourquoi, a-t-il ajouté, tous les câbles de la fibre optique que Maroc Telecom est en train de déployer vont converger vers Abidjan mais également vers d’autres pays de la Côte atlantique, avant d’être prolongés, par la suite, vers l’Europe par un câble sous-marin de fibre optique.

Par Othmane Semlali

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire