ban600

Présentation à Londres des atouts du secteur minier au Maroc

Présentation à Londres des atouts du secteur minier au Maroc

Les opportunités d’investissement offertes par le Maroc dans le secteur minier ont été présentées lors d’une conférence internationale qui se tient dans la capitale britannique les 23 et 24 octobre.

Le Maroc demeure un pays très attractif pour les investisseurs grâce à sa stabilité politique, l’ouverture de son économie, ses infrastructures modernes, son capital humain qualifié, les accords de libre échange conclus avec plusieurs pays du monde et ses mesures incitatives, a dit M. Addi Azza, conseiller auprès du ministre de l’Energie, des mines et du développement durable, qui intrevenait lors de la Arab Mining Conference.

La Maroc, pays de longue tradition minière, dispose d’une structure géologique très variée et particulièrement réputée par la concentration de nombreuses substances minérales, a expliqué Addi Azza lors de la Arab Mining Conference marquée par la p

La diversité et la valeur des substances minérales exploitées au Maroc (phosphates, métaux de base, métaux précieux, roches et minéraux industriels) ont permis au secteur minier de jouer un rôle important dans l’économie nationale du pays, a-t-il ajouté, rappelant les grands axes de la stratégie nationale mise en place par le Royaume pour le développement du secteur minier hors phosphates. Cette stratégie concerne toute la chaîne des valeurs de l’industrie minière depuis l’exploration jusqu’à la valorisation et la transformation des minerais, a-t-il expliqué.

Elle repose sur des objectifs ambitieux à l’horizon 2025 visant près du triplement de chiffre d’affaires du secteur à plus de 15 milliards de dirhams, la multiplication par 10 du volume d’investissement dans l’exploration et la recherche minière à près de 4 milliards de dirhams et le doublement des emplois générés par le secteur à plus de 30.000 emplois directs, a précisé M. Azza.

Il a également évoqué la nouvelle loi N° 33-13 relative aux mines qui vise notamment la modernisation du cadre réglementaire et son adaptation avec les évolutions qu’a connues le secteur minier au niveau mondial et ce dans le but d’améliorer l’apport de ce secteur, tout en assurant un développement durable de l’industrie minière nationale.

Et d’ajouter que la promulgation de cette loi s’inscrit parmi les réformes et mesures prises pour améliorer les performances du secteur minier et assurer une attractivité des investissements nationaux et étrangers.

S’agissant de l’activité minière artisanale, le conférencier a jeté la lumière sur la restructuration de la région minière du Tafilalet et de Figuig, connue depuis longtemps pour sa production de plomb, zinc, barytine et alquifoux.

Cette restructuration sera réalisée en encourageant l’ouverture sur l’initiative privée tout en veillant à la sauvegarde des droits des artisans mineurs.

Intervenant lors de la même conférence, à laquelle a pris part également l’ambassadeur du Maroc au Royaume-Uni Abdesselam Aboudrar, le représentant de l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) Mustapha Chaib a mis l’accent sur l’importance qu’occupe le secteur minier dans l’économie nationale, notant que la contribution de ce secteur au produit intérieur brut (PIB) s’élève à 10 pc.

Le Maroc est Le premier exportateur de phosphate et le troisième producteur (29 pc de la valeur des exportations), a-t-il dit. En plus des phosphates, le Royaume est un important producteur et exportateur de minéraux industriels et de métaux de base, a ajouté le responsable de l’ONHYM, citant à cet égard la production de l’argent, du zinc, du cobalt, du cuivre, du fluor, du plomb, du cuivre, du fluor, du fer et de l’anthracite.

Le Maroc encourage l’investissement et la nouvelle loi minière est venue pour donner un nouvel élan à ce secteur, a précisé le représentant de l’ONHYM dont la politique vise essentiellement à associer d’avantage les opérateurs privés nationaux et étrangers dans la recherche et le développement de gîtes miniers.

Il a également fait savoir que l’Office dispose d’un patrimoine minier sur lequel d’importants travaux de reconnaissance ont été menés et demeure ouvert à toute association dans le cadre de partenariats avec des opérateurs nationaux ou internationaux en vue de découvrir ou développer des gîtes miniers économiquement exploitables.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire