ban600

La préservation de la mémoire de la MGPAP au centre d’une journée d’étude à Ouarzazate

La préservation de la mémoire de la MGPAP au centre d’une journée d’étude à Ouarzazate

Les participants à une journée d’étude organisée, vendredi dernier à Ouarzazate, ont souligné l’importance de préserver la mémoire de la Mutuelle Générale du Personnel des Administrations Publiques (MGPAP) compte tenu du rôle qu’elle joue en matière de couverture médicale et d’accès des citoyens aux services de santé.

Lors de cette rencontre axée sur « le renforcement du rôle de locomotive de la MGPAP en Afrique, tributaire de la consolidation des acquis actuels », les participants ont été unanimes à affirmer que cette initiative constitue une plus-value pour l’action sociale au Maroc et une référence pour les chercheurs et les personnes intéressées par l’histoire de la mutualité, indique un communiqué de la MGPAP, dont copie est parvenue lundi à la MAP.

Ils ont, également, estimé que ce projet donnera un aperçu aux acteurs œuvrant dans le domaine sur les mécanismes de travail de la mutuelle, qui a contribué, aux côtés des secteurs privé et public, à l’amélioration des indicateurs de santé au Royaume, notant que la préservation de la mémoire au sein des administrations est un point essentiel pour bâtir un avenir prospère et satisfaire les aspirations des citoyens.

Les différents intervenants ont, à cette occasion, relevé la nécessité de créer un espace dédié à la mémoire de la MGPAP qui répond aux normes en vigueur, en s’inspirant de l’expérience du Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération.

Cette manifestation, qui a eu lieu en marge de la 69ème Assemblée générale de la mutuelle tenue du 15 au 17 décembre, a constitué une occasion pour s’arrêter sur les mutations que la mutuelle a connues depuis sa création, notamment l’amélioration des services offerts aux affiliés.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire