ban600

Le président du CES européen salue la politique d’ouverture du Maroc envers de nouveaux partenaires

Le président du CES européen salue la politique d’ouverture du Maroc envers de nouveaux partenaires

Propos recueillis par Adil Zaari Jabiri

Le président du Comité Économique et Social Européen, Georges Dassis a salué, mardi, la politique d’ouverture du Maroc envers de nouveaux partenaires en Afrique et en Amérique latine.

«Nous pensons qu’il est important que le Maroc développe des liens avec ces pays, car l’intégration régionale dans la Méditerranée et au-delà est vitale pour un meilleur développement des pays et de la région», a affirmé M. Dassis dans une interview à la MAP à la veille de sa visite au Maroc.

M. Dassis effectuera, mercredi, une visite de travail de deux jours dans le Royaume à la tête d’une délégation du CESE au cours de laquelle il assistera à la première réunion du groupe consultatif mixte sur l’accord de libre-échange et à un séminaire sur le thème « le dialogue social : expériences comparées et enseignements pour l’avenir».

Le responsable européen, qui aura également des entretiens avec plusieurs responsables marocains, a affirmé que le Maroc en tant que « partenaire privilégié de l’UE, pourrait avoir un rôle à jouer et enrichir de son expertise les relations de l’UE avec ces pays, et réciproquement».

Saluant «une fois de plus, les progrès accomplis au Maroc dans le sens de la démocratisation de la vie économique et sociale», M. Dassis a exprimé son admiration pour le dynamisme de la vie sociale, syndicale et de la société civile au Maroc, notant que « les pays les plus avancés sont ceux qui ont un haut niveau de dialogue social et civil».

«En tant que syndicaliste, je me suis intéressé à la situation sociale du Maroc depuis les années 80. Avec les syndicats marocains, nous avons développé des relations fraternelles. En tant que membre du Comité économique et social européen, je m’efforce d’élargir ces relations à l’ensemble de la société civile marocaine, par l’intermédiaire du Conseil économique, social et environnemental national et de son président, M. Nizar Baraka », a-t-il affirmé.

Il a indiqué que dans ses relations avec les autres pays, le CESE cherche à encourager et à participer au développement du rôle de la société civile organisée dans le dialogue politique, à ce qu’elle ait un rôle consultatif, de conseil, envers le gouvernement, relevant que «dans son ouverture avec ces nouveaux partenaires, nous espérons également que cette forme de consultation, représentée au Maroc par le conseil économique, social et environnemental, puisse être un sujet d’échange car il nous apparaît vital que les organisations de la société civile puissent partager leur expertise avec leurs gouvernements respectifs ».

Il a dans ce contexte souligné l’importance du rôle de la société civile dans les relations entre le Maroc et l’Union européenne.

Le Comité économique et social européen (CESE) a, ces dernières années, développé un intérêt dans la question de l’implication de la société civile dans les négociations et le suivi d’accords commerciaux entre l’UE et les pays tiers, a expliqué M. Dassis, notant que l’importance de la participation de la société civile dans les relations entre le Maroc et l’UE, y compris les relations commerciales, «est une préoccupation partagée avec le Conseil économique, social et environnemental du Maroc et c’est pourquoi le groupe consultatif mixte sur l’accord de libre-échange a été créé».

L’objectif de ce groupe, a-t-il expliqué «est d’engager la coopération entre les représentants marocains et européens de la société civile organisée dans la perspective de la signature de l’accord de libre échange pour avoir un impact durant les négociations».

Le Comité économique et social européen est un organe institutionnel consultatif établi en 1957 par le traité de Rome. Il assure la représentation des différentes composantes à caractère économique et social de la société civile organisée.

Grâce à sa mission de consultation, ses membres peuvent participer au processus décisionnel de l’Union européenne.

Il compte 350 membres venus de l’Europe entière, qui sont nommés par le Conseil de l’UE.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire