ban600

Procès Gdim Izik: Peines « équitables pour les deux parties », selon des familles de victimes

Procès Gdim Izik: Peines « équitables pour les deux parties », selon des familles de victimes

Le président de la « Coordination des familles et amis des victimes des événements de Gdim Izik », Ahmed Atertor, a indiqué que les peines prononcées mercredi matin contre les accusés dans ces événements étaient « équitables pour les deux parties ».

Dans une déclaration à la presse après le prononcé du verdict dans ce procès, M. Atertor a souligné que les conditions d’un procès équitable étaient « réunies », se disant satisfait que la cour n’a pas prononcé la peine capitale « en dépit du fait que les crimes commis par les accusés étaient passibles de cette peine ».

« Les familles des victimes sont pour la vie et contre la mort », a-t-il ajouté, en mettant en exergue l’indépendance de la justice au Maroc.

La chambre criminelle près la Cour d’appel à Salé a prononcé, mercredi à l’aube, des peines allant de deux ans de prison ferme à la perpétuité à l’encontre des accusés dans les événements liés au démantèlement du camp de Gdim Izik.

Le président de la « Coordination des familles et amis des victimes des événements de Gdim Izik » a salué le soutien apporté par les associations de la société civile et les avocats, marocains et étrangers, aux familles des victimes « dans leur calvaire qui a débuté en 2010 ».

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire