ban600

Le prochain gouvernement de la Catalogne sera soumis à la loi

Le prochain gouvernement de la Catalogne sera soumis à la loi

Le prochain exécutif de la Catalogne, qui sera formé suite aux élections régionales anticipées organisées jeudi dans cette région autonome, « sera soumis à la loi« , a affirmé, vendredi à Madrid, le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy.

S’exprimant lors d’un point de presse à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, M. Rajoy a formé le vœu de voir le prochain gouvernement catalan « ne pas adopter de décisions unilatérales et ne pas se situer au dessus de la loi« , comme cela a été le cas avec l’exécutif régional précédent.

Le chef de l’exécutif espagnol a plaidé pour l’ouverture d’une nouvelle étape en Catalogne « d’entente et non d’affrontement« , réitérant sa volonté d’engager un dialogue « constructif, ouvert et réaliste » toujours dans le cadre de la loi. « Je ferai tout ce qui est en ma portée, mais je n’accepterai que personne ne respecte pas la Constitution, le Statut d’autonomie de la Catalogne ou la loi« , a-t-il insisté.

Interrogé sur la possibilité de se réunir avec l’ex-président du gouvernement catalan et du parti Ensemble pour la Catalogne, Carles Puigdemont, M. Rajoy a dit qu’ »il parlera à la personne qui assumera la présidence de la Generalitat (gouvernement catalan)« . Cette personne « devra prendre son siège –au parlement catalan-, être investie et être en condition de me parler« , a ajouté le président le chef du gouvernement espagnol.

M. Rajoy a relevé que l’article 155 de la Constitution, approuvé suite l’adoption par l’ex-parlement catalan d’une déclaration illégale d’indépendance de la Catalogne, restera en vigueur jusqu’à la formation d’un nouveau gouvernement dans cette région. Il a estimé que les résultats des élections régionales anticipées de jeudi « ont montré que personne ne peut parler au nom de la Catalogne s’il ne prend pas en considération toute la Catalogne ».

« La Catalogne n’est pas monolithique, mais plurielle. Et nous devons tous cultiver cette pluralité en tant que vertu et richesse« , a-t-il dit. Le parti centriste Ciudadanos a remporté les élections régionales anticipées organisées jeudi en Catalogne avec 25,35 pc des voix et 37 sièges au parlement régional, selon les résultats publiés par l’exécutif catalan après dépouillement de 99 pc des bulletins de vote.

La deuxième liste la plus votée a été celle du parti Ensemble pour la Catalogne (Junts per Catalunya) avec 21,68 pc des voix et 34 sièges, suivi de la coalition Gauche républicaine catalane-Catalogne oui (Esquerra Republicana de Catalunya-Catalunya Sí) avec 21,41 pc des voix et 32 sièges.

Le Parti socialiste catalan (PSC) s’est classé en quatrième position avec 13,86 pc des voix et 17 sièges, suivi de la coalition CatComú-Podem avec 7,44 pc des suffrages et 8 sièges, de Candidature d’unité populaire (CUP) avec 4,45 pc des suffrages et 4 sièges et enfin du Parti Populaire catalan (PPC) avec 4,23 des voix et 3 sièges. Le taux de participation lors de ces élections régionales anticipées a été de 81,95 pc, contre 74,95 pc lors des échéances de septembre 2015.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire