ban600

Un programme de distribution de 1210 fours améliorés au profit des populations des zones montagneuses

Un programme de distribution de 1210 fours améliorés au profit des populations des zones montagneuses

La Direction des eaux et forêts et de la lutte contre la désertification du Haut Atlas (DREF HA) vient de concocter un programme de distribution de quelque 1210 fours améliorés au profit des populations des zones montagneuses touchées par la vague de froid qui sévit dans la région.

Ces fours à usage domestique (chauffage et cuisson), un procédé destiné à économiser plus de 50 % de bois, concernent des populations à Chichaoua (350 unités), à Essaouira avec 80 fours améliorés, et à Marrakech (780 unités), indique un communiqué de la DREF HA.

Et d’ajouter que cette opération s’inscrit dans le cadre des lignes directives de la stratégie bois-énergie 2015-2024 du Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification, rappelant que cette stratégie vise, entre autres, à alléger la pression sur les ressources forestières, à substituer le bois par d’autres sources d’énergie, et à améliorer les conditions de vie des populations rurales.

« L’intervention des autres départements pour soutenir cette démarche par d’autres alternatives de chauffage ne peut qu’être bénéfique et saurait diminuer la pression sur les ressources forestières et maintenir les équilibres biologiques dans la région », lit-on dans le document.

Soulignons qu’en plus du prélèvement direct du bois par la population rurale, la DREF HA organise annuellement des adjudications publiques pour la vente de bois de chauffage conformément aux conditions fixées par la législation en vigueur et aux techniques sylvicoles de conduite de peuplements forestiers dans la région.

La Direction, poursuit le communiqué, préconise toutefois aux populations mitoyennes à la forêt la collecte du bois mort gisant en insistant sur l’importance de respecter le bois vivant et soulignant l’impact négatif des pratiques d’ébranchage des arbres, qui affecte lourdement leur vitalité empêchant ainsi une croissance normale des arbres.

Pour rappel et pour préserver la capacité productive des forêts, la Direction entreprend annuellement des programmes de reboisement et des travaux de réhabilitation et de régénération avec des espèces végétales autochtones adaptées aux conditions climatiques de la zone.

Et de conclure que l’objectif est d’assurer le maximum d’utilités et de services à la communauté tout en préservant la pérennité des différentes ressources forestières et leur mise en valeur dans la durabilité.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire