ban600

Le programme gouvernemental, ambitieux et reflète une forte volonté de poursuivre les réformes

Le programme gouvernemental, ambitieux et reflète une forte volonté de poursuivre les réformes

Des parlementaires issus de la majorité gouvernementale dans les deux Chambres du Parlement ont qualifié d’ambitieux le programme gouvernemental présenté, mercredi, par le chef du gouvernement, Saad-Eddine El Othmani, notant que ce programme dénote une ferme volonté de poursuivre les réformes engagées au Maroc dans plusieurs domaines.

Dans des déclarations à la MAP, à l’issue de la présentation du programme gouvernemental, ces parlementaires ont exprimé leur soutien aux orientations fixées par le chef du gouvernement et aux projets que son gouvernement entend réaliser.

Dans ce sens, le président du groupe de la Justice et du Développement (PJD) à la Chambre des conseillers, Nabil Chikhi, a souligné que le programme gouvernemental constitue, en grande partie, une continuité des grandes réformes structurelles entamées par le gouvernement précédent, “avec un accent particulier sur des questions fondamentales, notamment la consolidation du choix démocratique, le développement du modèle de développement économique marocain en accordant une importance particulière à une série de chantiers structurants, avec à leur tête le secteur industriel’’.

M. Chikhi a fait constater, à ce propos, que ce programme gouvernemental ambitieux requiert la mise à disposition des moyens permettant au gouvernement de relever le pari de la mise en œuvre des objectifs tracés.

De son côté, le président du groupe du Rassemblement national des Indépendants (RNI) à la Chambre des conseillers, Mohamed Bakkouri, a mis en avant le caractère pratique du programme gouvernemental qui “comprend nombre de projets et d’engagements clairs du chef du gouvernement dans plusieurs domaines”.

Il a, à cet égard, insisté sur l’importance des projets annoncés et des indicateurs macro-économiques fixés par le programme gouvernemental, soulignant le soutien du RNI aux orientations contenues dans ce programme.

Pour sa part, le président du groupe socialiste à la Chambre des représentants, Chaqrane Imam, a relevé que la déclaration gouvernementale “a fixé des priorités liées essentiellement à la consolidation du choix démocratique, au renforcement de la compétitivité économique et à la réforme de l’administration’’.

Il a affirmé que “l’espoir est placé dans l’actuel exécutif pour qu’il capitalise sur les réalisations accomplies dans plusieurs domaines, mais aussi pour le traitement de certaines problématiques déjà posées par le passé’’.

Le président du groupe parlementaire du parti du Mouvement populaire, Mohamed Moubdii, a relevé, quant à lui, que le programme gouvernemental focalise principalement sur la mise en œuvre des grands projets et la poursuite des réformes engagées par le gouvernement précédent, estimant que le programme gouvernemental se caractérise “par l’ouverture, l’audace et une forte volonté”.

Il a mis l’accent, dans ce sens, sur la nécessité de réunir les conditions de solidarité et de cohésion entre les composantes du gouvernement en vue de relever les défis et faire face aux difficultés, exprimant sa conviction que le programme gouvernemental “sera couronné de succès dans le cadre d’une synergie des efforts au service des intérêts du peuple marocain”.

Mme Khadija Zoumi, du groupe istiqlalien pour l’unité et l’égalitarisme à la Chambre des conseillers, s’est félicitée des indicateurs positifs et à caractère social contenus dans le programme gouvernemental, notamment ceux ayant trait à l’amélioration des conditions de travail et à l’appel au dialogue social avec les centrales syndicales les plus représentatives, outre les mesures relatives à la généralisation de la couverture médicale et à l’appui aux catégories vivant dans la précarité et aux personnes à besoins spécifiques.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire