ban600

Province de Kénitra: SM le Roi lance trois projets solidaires dédiés aux femmes et aux jeunes

Province de Kénitra: SM le Roi lance trois projets solidaires dédiés aux femmes et aux jeunes

Kénitra – La province de Kénitra a vu ses infrastructures sociales se consolider grâce aux projets solidaires initiés, lundi, par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, et destinés à l’amélioration des conditions socio-économiques des femmes et des jeunes issus de milieux défavorisés.

Ainsi, le Souverain a procédé au lancement des travaux de construction d’une Maison des familles des marins pêcheurs à la Commune de Mehdia, d’un Centre de formation professionnelle et d’insertion au travail à la commune de Sidi Taibi, et d’un Centre de formation professionnelle dans les métiers de la logistique agricole à la commune de Souk El Arbâa.

Mobilisant des investissements de l’ordre de 26 millions de dirhams (MDH), les projets lancés témoignent de la place de choix qu’accorde Sa Majesté le Roi à la femme et aux jeunes, en tant qu’acteurs importants dans les équilibres sociétaux et dans la relance de la dynamique socio-économique de développement local et national, et Sa volonté permanente de leur assurer les conditions d’une vie digne et prospère.

En effet, la Maison des familles des marins pêcheurs de Mehdia (6 MDH) dispensera aux femmes des marins pêcheurs – près de 250 femmes par an – des formations dans des métiers locaux générateurs de revenus et d’emplois, et leur assurera l’encadrement et le soutien nécessaires à la création de coopératives relatives aux activités génératrices de revenus. Ce projet, qui sera édifié dans un délai de 12 mois, offrira aussi aux femmes bénéficiaires des espaces d’alphabétisation, d’écoute, d’orientation et d’accompagnement socioéducatif, et mettra à leur disposition une crèche pour l’éducation préscolaire de leurs enfants.

Réalisée sur un terrain de 1.500 m², la future Maison des familles des marins pêcheurs abritera des ateliers d’arts culinaires, de coupe-couture, de broderie-tricotage et de travaux manuels, des salles d’alphabétisation, d’informatique et de soutien scolaire, ainsi que des espaces d’écoute et orientation, de vente des produits de la Maison, une crèche et une aire de jeux pour enfants.

Le second projet lancé en ce jour par le Souverain est celui du Centre de formation professionnelle et d’insertion au travail de Sidi Taibi. Ce Centre devra ouvrir de nouvelles perspectives d’avenir aux jeunes de la commune qui pourront, grâce à des formations qualifiantes, intégrer le marché de l’emploi et, ainsi, améliorer leurs conditions de vie et celles de leurs familles.

Ce projet solidaire (8 MDH) ambitionne de favoriser l’accès des personnes bénéficiaires – près de 400 stagiaires par an – à différents outils et moyens d’intégration sociale et d’insertion professionnelle, de contribuer à leur épanouissement et à leur socialisation à travers des activités culturelles et sociales qui encouragent la responsabilisation, la citoyenneté et l’esprit de volontariat.

Le futur Centre, qui sera réalisé dans un délai de 12 mois sur un terrain de 1.200 m2, comprendra des ateliers de coupe-couture, de peinture-décoration, d’électricité de bâtiment, de menuiserie-aluminium, des salles de cours, de réunion, d’informatique et une bibliothèque.

Pour ce qui est du Centre de formation professionnelle dans les métiers de la logistique agricole de Souk El Arbâa, il procède de la volonté de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité d’assurer aux jeunes, notamment déscolarisés, des formations qualifiantes dans des filières adaptées à la nature socio-économique de la région d’implantation et pourvoyeurs d’emplois.

D’un investissement global de 12 MDH, ce Centre sera réalisé dans un délai de 18 mois et permettra, outre l’insertion socio-professionnelle des jeunes, d’accompagner le développement du secteur agricole, fer de lance de l’économie marocaine, et de le doter d’une main-d’œuvre technique, qualifiée et compétitive.

Construit sur un terrain de 5.000 m2, le futur Centre de formation professionnelle dans les métiers de la logistique agricole, qui bénéficiera à 600 stagiaires par an, comportera des ateliers de formation technique (réparation des engins agricoles, emballage et conditionnement, froid industriel, maintenance, entretien industriel), des salles de formation (secrétariat et bureautique, gestion des entreprises), de cours, d’informatique et d’enseignement des langues, ainsi qu’une bibliothèque.

La réalisation du Centre de formation professionnelle et d’insertion au travail de Sidi Taibi et du Centre de formation professionnelle dans les métiers de la logistique agricole de Souk El Arbâa est le fruit d’un partenariat entre la Fondation Mohammed V pour la Solidarité et l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT).

Mis en place dans le cadre d’une approche participative avec les représentants de la société civile, les projets lancés ce jour dans la province de Kénitra confortent les choix opérés par la Fondation pour soutenir et favoriser l’insertion des femmes et des jeunes, particulièrement dans les dynamiques locales de développement.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire