ban600

Le PSOE soutiendra le gouvernement si l’indépendance unilatérale de la Catalogne est proclamée

Le PSOE soutiendra le gouvernement si l’indépendance unilatérale de la Catalogne est proclamée

Le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE-opposition) soutiendra la réponse qui sera donnée par le gouvernement central à une éventuelle déclaration unilatérale de l’indépendance de la Catalogne de la part de l’exécutif de cette région du nord-est de l’Espagne, a affirmé, lundi à Barcelone, le secrétaire général des socialistes, Pedro Sanchez.

De la même manière que nous tendons la main au dialogue, nous appuierons la réponse de l’Etat à toute tentative unilatérale de mise en échec de la coexistence” entre l’ensemble des Espagnols, a assuré le chef de la principale formation de l’opposition dans une déclaration à la presse à l’issue d’une réunion extraordinaire de la commission exécutive du Parti socialiste catalan (PSC). Il a également appelé le chef du gouvernement séparatiste catalan, Carles Puigdemont, à “tout arrêter” et à renoncer à une déclaration d’indépendance unilatérale, qui pourrait avoir lieu mardi.

Abandonnez la déclaration unilatérale d’indépendance, revenez sur la voie de la légalité”, a dit M. Sanchez, estimant qu’une déclaration unilatérale d’indépendance “n’a pas sa place dans quelconque Etat social de droit“. Il a aussi considéré qu’”il est encore temps” pour le dialogue afin de trouver une issue à la crise en Catalogne, déclenchée par l’organisation le 1er octobre d’un référendum d’indépendance jugé illégal par le gouvernement et la justice espagnols. Le gouvernement espagnol va défendre l’unité et la souveraineté nationales de l’Espagne face au défi indépendantiste en Catalogne (nord-est), avait déclaré le chef de l’exécutif, Mariano Rajoy, dans un entretien dimanche au journal El Pais.

La défense de l’unité et la souveraineté de l’Espagne va se faire “en prenant les décisions qui doivent être prises au moment opportun“, avait-il ajouté, soulignant que le gouvernement va remporter cette “bataille juste et légale voulue par l’immense majorité des Espagnols“. Un référendum d’autodétermination de la Catalogne, jugé illégal par Madrid, a été organisé le 1er octobre dans cette région par le gouvernement local, malgré son interdiction par la Cour Constitutionnelle espagnole. Des altercations ont opposé la police et la garde civile espagnoles à des indépendantistes dans différentes villes de la région de la Catalogne, suite à l’intervention d’éléments de ces deux corps de sécurité pour fermer des bureaux de vote et saisir du matériel électoral du référendum interdit par la justice.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire