ban600

Putsch avorté en Turquie: plus de 2.700 personnes révoquées

Putsch avorté en Turquie: plus de 2.700 personnes révoquées

Plus de 2.700 personnes ont été révoquées pour liens présumés avec « l’organisation terroriste FETO » (acronyme du mouvement de Fethullah Gülen, accusé par Ankara d’avoir fomenté le coup d’Etat de juillet 2016), selon un nouveau décret présidentiel publié dans le journal officiel.

Quelque 2.766 membres du personnel ont été licenciés de diverses institutions alors que 115 autres précédemment révoquées ont réintégré leur fonction, selon le décret. Un total de 637 militaires, dont 155 de l’armée, 155 de la marine et 327 du commandement des forces aériennes ont été ainsi licenciés tout comme 360 autres renvoyés de la gendarmerie.

Le nouveau décret d’urgence introduit également un type unique d’uniforme, brun ou gris, à porter par les accusés lors des comparutions devant les tribunaux pour les « crimes contre l’ordre constitutionnel« . Cette mesure d’uniforme unique a été décidée après qu’un présumé membre du Groupe FETÖ ait porté un t-shirt avec l’inscription « Hero » en anglais lors de sa comparution devant un tribunal qui av ait provoqué un tollé public.

Depuis la proclamation de l’état d’urgence cinq jours après la tentative de putsch, le pouvoir a lancé une vaste purge dans les rangs des partisans de Gülen. Plus de 50.000 personnes ont été, depuis, arrêtées parmi lesquelles 169 généraux, 7.098 colonels et subordonnés, 8.815 policiers, 24 préfets, 73 adjoints au préfet, 116 sous-préfets de districts ainsi que 2. 431 magistrats et 31.784 autres suspects, selon un décompte du ministère de la justice.

Plus de 105.000 fonctionnaires ont été révoqués et près de 5.000 institutions fermées pour des liens présumés avec FETÖ en vertu de décrets-lois pris dans le cadre de l’état d’urgence. Les services de sécurité ont identifié, grâce à l’utilisation de l’application de messagerie cryptée ByLock qui serait le moyen de communication entre putschistes, quelque 60.000 membres du groupe et ont déchiffré une autre application de messagerie cryptée Eagle (Aigle) usitée par des gülenistes.

Au total, quelque 250 personnes, essentiellement des civils, ont été tuées par des soldats putschistes et plus de 2.000 autres ont été blessées.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire