ban600

Question palestinienne: Le Maroc a été le premier à exprimer les positions qui s’imposent (El Khalfi)

Question palestinienne: Le Maroc a été le premier à exprimer les positions qui s’imposent (El Khalfi)

Le Maroc a été le premier à exprimer les positions qui s’imposent au moment opportun vis-à-vis des derniers développements de la question palestinienne, a indiqué, jeudi à Rabat, M. Mustapha El Khalfi, ministre délégué chargé des relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement.

La position de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, issu de l’Organisation de la coopération islamique, au sujet des derniers développements de la question palestinienne, est forte, franche et ferme, a souligné M. El Khalfi lors d’un point de presse à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement.

« Nous sommes désormais face à une position forte et sans équivoque et à des efforts soutenus de SM le Roi dans ce contexte », a-t-il dit.

Le ministre a rappelé, à cet égard, le message que le Souverain avait adressé, en juillet dernier, au Secrétaire général des Nations Unies sur les agissements visant la ville sainte d’Al Qods, ajoutant que suite à ce message, des mesures comme l’interdiction de l’appel à la prière et la prière de vendredi, et l’annexion de colonies à Al Qods ont été suspendues.

Il a également évoqué la réunion mercredi du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale avec les ambassadeurs accrédités à Rabat des pays membres permanents au Conseil de sécurité de l’Onu, en présence de l’ambassadeur de l’Etat de Palestine, ainsi que les entretiens avec le président palestinien et l’action entreprise au niveau de la Ligue des Etats arabes.

Le « Maroc, gouvernement et peuple, demeurent mobilisés derrière SM le Roi dans toutes les décisions qui seront prises à ce sujet », a-t-il dit.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire