ban600

Rabat: l’Institut français présente la rencontre littéraire avec Vénus Khoury Ghata le 20 avril

Rabat: l’Institut français présente la rencontre littéraire avec Vénus Khoury Ghata le 20 avril

Écrivain française d’origine libanaise, Vénus Khoury Ghata vit à Paris, depuis 1972. Née au nord du Liban dans le village de Bécharré, Vénus Khoury-Ghata a effectué des études de lettres et débuté sa carrière comme journaliste à Beyrouth. A son arrivée dans la capitale française, elle collabore à la revue Europe, dirigée alors par Louis Aragon, qu’elle traduit en arabe.

>>Lire aussi: En 2018, l’institut français du Maroc plaide pour « un monde ouvert »

Son œuvre est riche et abondante : elle a publié plus d’une quinzaine de romans et autant de recueils de poésies. Elle a reçu de très nombreux prix littéraires, dont le Grand Prix de l’Académie française (2009), le Prix Goncourt de la Poésie pour l’ensemble de son œuvre (2011), le prix Renaudot du livre de Poche (2015). Elle est membre d’une dizaine de prix littéraires.

Rabat: l’Institut français présente la rencontre littéraire avec Vénus Khoury Ghata Elle vient de publier, au Mercure de France, un recueil de poèmes Les gens de l’eau. Dans ses romans et ses œuvres poétiques, il existe un dialogue constant entre le vécu collectif et l’expérience personnelle, nourri par un imaginaire puisant à la fois dans la réalité libanaise, la culture arabe, la littérature française et la mythologie grecque.

Vénus Khoury Ghata a traduit aussi de l’arabe au français le poète syrien Adonis. Insatiable et passionnée, généreuse et exigeante, Vénus a su s’imposer dans le cénacle parisien et devenir l’une des figures incontournables de la poésie contemporaine.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire