ban600

Rabat: Les présidents des parlements et des Conseils arabes réaffirment leur soutien au peuple palestinien pour l’édification d’un Etat indépendant

Rabat: Les présidents des parlements et des Conseils arabes réaffirment leur soutien au peuple palestinien pour l’édification d’un Etat indépendant

Les présidents des parlements et des Conseils arabes participant à la réunion d’urgence de la 25ème Conférence de l’Union parlementaire arabe (UPA) autour des violations israéliennes flagrantes de la sacralité de la mosquée Al-Aqsa, ont réaffirmé, jeudi à Rabat, leur soutien au peuple palestinien pour l’édification d’un Etat indépendant, avec Al Qods Acharif comme capitale.

Les responsables parlementaires ont considéré que les violences perpétrées par Israël à travers la fermeture de la mosquée Al Aqsa porte atteinte à la sacralité des lieux saints de l’Islam et dévoile l’hostilité de la politique israélienne qui s’oppose à toutes les résolutions de l’Assemblée générale des Nations Unies et du Conseil de Sécurité de l’ONU.

La politique israélienne qui vise la judaïsation d’Al-Qods et sa division spatiale et temporelle est une violation flagrante des conventions et des résolutions internationales et des droits de l’Homme, ont-ils affirmé, appelant la communauté internationale à réagir et à prendre une position ferme face à ces violations israéliennes à l’encontre du peuple palestinien et des lieux saints de l’Islam.

S’exprimant à cette occasion, le président du parlement arabe, Meshal Al-Salmi, a souligné, de son côté, qu’en dépit de cette situation difficile et des défis majeurs que connait le monde arabe, la question palestinienne demeure la cause première et centrale des arabes, notant que le soutien au peuple palestinien est un devoir religieux et humain qui nécessite la synergie des efforts de l’ensemble des pays arabes et l’unité des factions palestiniennes.

Par ailleurs, M. Al-Salmi s’est s’arrêté sur les multiples contacts qui ont eu lieu avec les présidents des parlements régionaux, dont le parlement européen, le parlement panafricain, le parlement latino-américain, l’Assemblée parlementaire asiatique, l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée et l’Union pour la Méditerranée, les incitant à assumer leur responsabilité juridique, morale et humaine et à faire pression sur Israël pour l’ouverture de la mosquée Al-Aqsa en permettant aux fidèles d’y accomplir leurs prières.

Fondée en 1974, l’UPA, qui regroupe les chambres parlementaires arabes, s’assigne pour objectifs le renforcement du dialogue et de la concertation entre les parlements arabes, la consolidation de l’action commune et la coordination des efforts parlementaires dans différents domaines.

La déclaration finale de la 24e Conférence de l’UPA, tenue en mars 2017 à Rabat, a souligné l’impératif de porter la cause palestinienne en tête des préoccupations de la Oumma et de soutenir le peuple palestinien dans sa lutte contre l’occupation israélienne.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire