ban600
Voeux

Rabat-Salé-Kénitra réalise 15% des dépenses au niveau national pour l’achat de produits d’artisanat

Rabat-Salé-Kénitra réalise 15% des dépenses au niveau national pour l’achat de produits d’artisanat

 La région de Rabat-Salé-Kénitra a réalisé 15 pc des dépenses globales, au niveau national, pour l'achat de produits d'artisanat.

Une E sur la consommation des produits d'artisanat, rendue publique à l'occasion de la semaine nationale de l'artisanat, révèle que la répartition globale des dépenses par région a atteint en 2015 environ 17 milliards dirhams (MMDH) pour les résidents au Maroc, 3,75 MMDH pour les Marocains résidant à l'étranger (MRE) et 5,87 MMDH pour les touristes étrangers, et que la région de Casablanca vient en tête avec 23 pc, suivie de la région Fès-Méknes (18 pc) et de la région Marrakech-Safi (12 pc), notant que 80 pc des dépenses concernent le milieu urbain contre 20 pc pour le milieu rural.

Le taux de dépenses annuelles avoisine 2361 DH, ajoute l'enquête, précisant que les ménages résidant dans les provinces du Sud du Royaume ont réalisé le taux le plus élevé avec plus de 13.700 Dh pour la région Dakhla-Oued Eddahab et 7102 pour la région Laâyoune-Sakia El Hamra.

La répartition des dépenses selon les types de produits montre que les habits traditionnels occupent la première place avec 40,8 pc, suivis des produits en bois (16,5 pc), des tapis (6,7 pc), de l'architecture traditionnelle (6,2 pc), de poterie, céramique et bijouterie avec 5,4 pc.

D'après cette étude, la première du genre du Ministère de tutelle, les résultats de la recherche sur le terrain sur un échantillon de plus de 7.000 catégories de consommateurs de produits d'artisanat (familles résidant au Maroc, MRE et touristes étrangers), ont démontré que les ménages au Maroc constituent le principal client de l'artisanat marocain avec une part de 64% en 2015, contre 22% pour les touristes étrangers et 14% pour les MRE.

L'étude souligne que l'usage personnel (32%), les fêtes religieuses (29%) et les travaux pour rénovation de logements (26%) sont les principales occasions de recours à ces produits, précisant que la créativité, l'utilité, la promotion de la production, les prix, la mode et la diversité, sont les facteurs qui poussent à consommer ce genre de produits, soutenus par la question de l'identité culturelle marocaine.

Si la qualité des matières premières est le principal critère des familles marocaines pour l'acquisition de produits d'artisanat (44%), le taux de satisfaction des produits atteint 85% auprès de ces familles et 94% pour les touristes étrangers et les MRE.

Toujours, selon l'étude, 66% des ménages marocains sont satisfaits des prix des produits, 27% estiment que les prix ne sont pas à la portée de tous et 7% les considèrent comme hors de portée.

Les Marocains résidant en France ont dépensé la plus grande partie de l'ensemble des achats (41%), suivis des Marocains vivant en Espagne (26%), tandis que les Marocains de Belgique, d'Italie et d'Allemagne ont respectivement contribué avec 11%, 9% et 9%. La plus grande part des dépenses des MRE (83%) a été réalisée par des Marocains âgés de 30 à 59 ans, tandis que les femmes dépensent plus que les hommes (55% contre 45%).

S'agissant des touristes étrangers, les français ont dépensé la plus grande partie pour l'acquisition de produits artisanaux (36%), suivis des Espagnols (11%) et des Britanniques (7%), tandis que les achats des touristes du Moyen-Orient, de Belgique, d'Italie et d'Allemagne oscillent entre 3 et 5 pc.

L'étude a également fait savoir que 53% des MRE ont estimé que des améliorations devaient être apportées aux produits artisanaux, principalement en matière de qualité des produits (35%) et de baisse des prix (33%).

Les résultats ont également montré que 98% des touristes se disent satisfaits des produits de l'artisanat, 88% d'entre eux estiment que les prix sont abordables, 87% sont satisfaits des lieux d'achat, alors que le reste a exprimé son insatisfaction notamment pour ce qui est des prix, de l'environnement extérieur des lieux de vente et de l'accueil des clients.

Un total de 55% de touristes étrangers recommandent également des améliorations, principalement en matière de qualité des produits (36%) et proposent de déployer davantage d'efforts pour la réduction des prix (21%).

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire