ban600

Le rapprochement historique entre le Maroc et l’Afrique du Sud pourrait apporter un changement important en Afrique

Le rapprochement historique entre le Maroc et l’Afrique du Sud pourrait apporter un changement important en Afrique

Le rapprochement historique entre le Maroc et l’Afrique du Sud pourrait apporter un changement important pour le continent africain, relevé le quotidien indien « The Times of India ».

« Le dernier rapprochement entre l’Afrique du Sud et le Maroc, notamment après l’audience accordée mercredi dernier à Abidjan par Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Président sud-africain Jacob Zuma, pourrait apporter un changement significatif en Afrique », indique le journal indien dans un article publié sur son site électronique.

Il a, à cette occasion, souligné que le Souverain et le Président Zuma ont décidé de hisser leurs relations diplomatiques bilatérales par la désignation d’ambassadeurs de haut niveau à Rabat comme à Pretoria, ajoutant que le renforcement des liens de coopération entre les deux pays pourrait positionner l’Afrique en tant que prochain centre de croissance mondiale.

La publication a de même mis l’accent sur les relations ancestrales tissées entre les deux pays, rappelant le grand soutien apporté par le Maroc à Pretoria, notamment dans le cadre de la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud.

Dans un cadre lié, l’auteur de l’article souligne que la reprise des relations entre le Maroc et l’Afrique du Sud refaçonnera l’Union Africaine et renforcera la stabilité du continent, sachant que le Royaume représente un véritable pôle de développement au nord de l’Afrique, tandis que Pretoria joue un rôle important au Sud du continent.

L’article n’a pas manqué de noter que la relation entre le Maroc et l’Afrique du Sud pourrait s’inscrire dans une logique gagnant-gagnant, ajoutant que Pretoria serait en mesure de participer à plusieurs projets de développement au niveau du Royaume, en l’occurrence « la Cité Mohammed VI Tanger-tech », et partant faciliter son accès à la méditerranée.

« Le Royaume du Maroc pourrait faire profiter l’Afrique du Sud de son expertise cumulée dans la production des phosphates de manière à garantir la sécurité alimentaire du pays, tout en facilitant l’accès du Royaume dans la région, notamment à la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) », rapporte le portail médiatique indien.

Et de conclure que l’Afrique du Sud pourrait bien participer et tirer profit de la réalisation du projet géant de gazoduc qui relie le Nigéria au Maroc en traversant l’Afrique et dont la réalisation mobilisera d’énormes investissements et une haute expertise technique.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire