ban600
Voeux

Recul de 3,6% des réserves internationales nettes au 22 décembre 2017

Recul de 3,6% des réserves internationales nettes au 22 décembre 2017

Les réserves internationales nettes du Maroc se sont établies à 239,2 milliards de dirhams (MMDH) au 22 décembre 2017, en baisse de 3,6% par rapport à la même période un an auparavant, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Durant la période allant du 21 au 27 décembre, ces réserves ont enregistré une quasi-stabilisation, indique BAM dans une note sur ses indicateurs hebdomadaires pour cette semaine. Concernant le marché monétaire, la banque centrale fait savoir qu'elle a injecté un total de 44,4 MMDH, dont 40 MMDH sous forme d'avances à 7 jours sur appel d'offres, 1,4 MMDH au titre des avances de 24 heures et 3,2 MMDH accordés dans le cadre du programme de soutien au financement de la TPME.

Le taux interbancaire s'est situé quant à lui, à 2,26%, alors que le volume des échanges est passé de 4,5 MMDH à 6,5 MMDH, relève l'institut d'émission.

Lors de l'appel d'offres du 27 décembre (date de valeur le 28 décembre 2017), Bank Al-Maghrib a injecté un montant de 39 MMDH sous forme d'avances à 7 jours.

Sur le marché boursier, le MASI s'est apprécié de 0,5%, portant sa performance depuis le début de l’année à 5,7%, indique la même source, expliquant cette évolution par les hausses des indices sectoriels des "Bâtiments et matériaux de construction" de 3,1% et des "Banques" de 0,4%.

S'agissant du volume global des échanges, il a atteint 5,8 MMDH contre 5,1 MMDH une semaine auparavant, souligne BAM, précisant que sur le marché central, les opérations réalisées ont augmenté à 382,5 millions de dirhams (MDH) en moyenne quotidienne contre 138,4 MDH une semaine auparavant et le marché de blocs a drainé un montant de 3,7 MMDH contre 4,2 MMDH.

Par ailleurs, le rythme de progression de M3 s'est accéléré à 6,2% après 5,5% en octobre, fait savoir la banque centrale, notant que cette évolution reflète une hausse de la circulation fiduciaire de 7,8% après 6,5%, une atténuation de la baisse des comptes à terme à 7,9% après 8,4% et une croissance des placements à vue stable à 5,2%.

Le taux de croissance des dépôts à vue auprès des banques a toutefois, baisse de 7,4% à 7,3%, tandis que celui des détentions en titre d'OPCVM a reculé de 7,2% à 6,6%. Au cours de la semaine allant du 21 au 27 décembre 2017, le dirham s’est déprécié de 0,17% par rapport à l’euro et s’est apprécié de 0,28% vis-à-vis du dollar, fait savoir BAM.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire