ban600

Les relations bilatérales au menu des discussions

Les relations bilatérales au menu des discussions

L’ambassadeur du Maroc en Algérie, M. Lahcen Abdelkhalek, a passé en revue avec le ministre algérien des Moudjahidine, M. Tayeb Zitouni, les relations bilatérales et les moyens de renforcer les liens de fraternité unissant les deux pays.

Les discussions ont porté sur l’importance de la signature d’une convention de coopération entre le Haut Commissariat aux anciens combattants et anciens membres de l’armée de libération et le Ministère algérien des Moudjahidine pour la préservation de la mémoire collective maroco-algérienne, indique l’ambassade dans un communiqué parvenu mardi à la MAP.

Cette action passera notamment par l’archivage, la documentation, l’organisation conjointement de colloques scientifiques, outre l’échange d’expériences dans la préservation des anciens résistants et anciens combattants et la signature de conventions de jumelage entre les villes marocaines et algériennes qui étaient le théâtre de soulèvements contre le colonisateur et le colonialisme.

Lors de cet entretien, le diplomate marocain a exprimé au ministre algérien la détermination du Haut Commissariat marocain aux anciens combattants et anciens membres de l’armée de libération à préserver et à se remémorer les racines de l’histoire commune et l’action commune des mouvements de résistance dans les deux pays contre le colonialisme, ainsi que les liens de fraternité entre les deux peuples frères.

Il a, à ce propos, rappelé la publication par le Haut Commissariat aux anciens combattants et anciens membres de l’armée de libération d’un livre retraçant « la mémoire historique collective maroco-algérienne », avec la riche contribution de 22 chercheurs marocains et 20 chercheurs algériens.

M. Zitouni a, pour sa part, souligné l’attachement du ministère algérien des Moudjahidine à signer un accord de coopération avec le Haut Commissariat aux anciens combattants et anciens membres de l’armée de libération, à consolider et à préserver la mémoire historique collective.

Le responsable algérien a, de même, loué l’important rôle du Maroc dans le soutien à la révolution algérienne contre le colonisateur français, indique-t-on de même source.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire