ban600
Voeux

Les relations maroco-gabonaises, « un modèle à suivre » au niveau africain

Les relations maroco-gabonaises, « un modèle à suivre » au niveau africain

Les relations "exemplaires" liant le Maroc et le Gabon sont "un modèle à suivre" pour les pays africains, a affirmé, lundi à Rabat, le ministre d’État, ministre des infrastructures, des travaux publics et de l’aménagement du territoire du Gabon, Jean Pierre Oyiba, en visite de travail dans le Royaume.

S’exprimant lors d'un entretien avec le secrétaire d'État chargé du Transport , Mohamed Najib Boulif, M. Oyiba a indiqué que sa visite au Maroc vise à consolider les relations "fraternelles" et "profondes" unissant les deux pays, rappelant les différents accords bilatéraux signés dans le secteur du transport.

"Nous préparons une plateforme qui nous permettra d’asseoir une nouvelle coopération plus dynamique et qui sera mise en place lors des prochaines rencontres", a ajouté le ministre gabonais, appelant à la mise en place d’une commission technique chargée de suivre la mise en œuvre des projets et conventions signés entre le Royaume du Maroc et la République du Gabon.

Il a également fait part de la volonté de son pays de tirer profit de l'expérience du Maroc dans le domaine d'infrastructures, citant notamment le port Tanger Med.

Pour sa part, M. Boulif a mis en exergue les dernières visites de SM le Roi Mohammed VI au Gabon et qui ont permis d’insuffler une nouvelle dynamique à la coopération déjà excellente entre les deux pays, soulignant l'intérêt particulier qu'accorde le souverain au renforcement de la coopération Sud-Sud.

"On s’est mis d’accord sur la nécessité de préparer une feuille de route qui sera signée dans les mois à venir pour passer à l’action et concrétiser les différentes conventions déjà conclues", a indiqué M. Boulif, réitérant la disposition du Maroc à mettre tout son savoir-faire et son expertise à la disposition du Gabon et de l’ensemble des pays africains.

M. Boulif a fait savoir qu’une commission technique se chargera prochainement d'identifier les potentialités de coopération bilatérale dans le secteur du transport et des infrastructures, et les moyens de la renforcer davantage.

Le ministre gabonais qui effectue une visite de travail du 15 au 19 décembre, aura des entretiens avec plusieurs responsables en charge des secteurs du transport et des infrastructures.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire