ban600

Les réseaux sociaux sont-ils en train de bouleverser notre rapport à la vérité?

Les réseaux sociaux sont-ils en train de bouleverser notre rapport à la vérité?

Dossier du mois

Nadia Messari Sbaï, Écrivaine, Poétesse

Culture digitale à pas de géant

Les réseaux sociaux prennent une place prépondérante dans notre vie quotidienne. Ils sont sur le point de supplanter tous les médias papier et digitaux. Au mieux, ils les ont dépassés lorsque l’on voit que l’information nous arrive à la seconde S et est partagée à la vitesse lumière dans tout l’univers. Qu’elle soit politique, sociale ou économique, plus rien n’arrête celle-ci de se propager, enrichie de tous les commentaires des internautes, de leurs appréciations, leurs ressentis, leurs connaissances, leur vécu, leurs expériences voire leurs recherches. Elle fait un tour universel à tel point qu’il devient, de plus en plus, difficile de l’arrêter car elle échappe au contrôle même de celui qui l’a divulguée.

Il n’est plus possible, aujourd’hui, de se contenter ni d’une presse qui devient aléatoire et titubante, ni de l’audio- visuel qui était notre lien intrinsèque avec le monde extérieur, ni de tout autre moyen médiatique qui se voulait être la pierre angulaire informative. Nous n’arrivons plus à nous expliquer la vitesse du temps qui passe. Et si tout devient éphémère, c’est en partie à cause des réseaux sociaux qui occupent notre vie et nous empêchent de la vivre dans la quiétude et la lenteur d’antan. Un retour en arrière, cependant, grèverait, sévèrement, notre vie, car nous nous sommes imprégnés de tout ce qui se passe dans le monde entier. Nous sommes au fait de toutes les avancées techniques et technologiques à l’heure H et notre culture générale, elle-même, s’est vue améliorée et grandie par l’information qui nous arrive sans que nous n’ayons à la chercher.

Oui, les réseaux sociaux ont supplanté tous les médias du monde. Oui, une avancée extraordinaire dans tous les domaines est là pour nous prouver que le monde d’aujourd’hui et de demain a fait un Grand pas de géant. Oui, nous sommes et serons, dorénavant, tributaires de ces réseaux dans tout ce que nous entreprenons.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire