ban600

Said Chaaou devra répondre des faits dont il est également soupçonné aux Pays Bas

Said Chaaou devra répondre des faits dont il est également soupçonné aux Pays Bas

Le dénommé Said Chaaou, arrêté fin juin dernier par les autorités néerlandaises, suite à un mandat international émis par le Maroc, est également soupçonné de trafic de drogue aux Pays Bas et devra répondre de ces faits devant la justice de ce pays, rapporte la chaine de télévision publique NOS.

« Des soupçons pèsent sur le dénommé Said Chaaou dans une affaire de trafic de drogue en cours d’instruction aux Pays Bas», précise la chaine, citant des sources judiciaires.

Elle rappelle que la police néerlandaise avait démantelé en 2015 un réseau de trafic de drogue, dont ce dernier ferait partie.

La chaine publique néerlandaise ajoute que lors des perquisitions effectuées dans le cadre de cette affaire, la police avait découvert des armes à feu et une pépinière de cannabis, entre autres, notant que Chaaou devra comparaître devant le juge pour répondre des faits qui lui sont reprochés aux Pays Bas, avant de rappeler que la décision de son extradition vers le Maroc sera prise en septembre prochain. Les autorités néerlandaises, rappelle-t-on, avaient annoncé le 29 juin dernier, avoir arrêté ce prévenu d’origine marocaine résidant aux Pays Bas.

Cette arrestation intervient suite à un mandat international émis par la justice marocaine pour «trafic de stupéfiants, corruption, création et appartenance à une organisation criminelle».

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire