ban600

SAR la Princesse Lalla Salma reçoit à Rabat la médaille d’or de l’OMS

SAR la Princesse Lalla Salma reçoit à Rabat la médaille d’or de l’OMS

SAR la Princesse Lalla Salma, présidente de la Fondation Lalla Salma – Prévention et Traitement des cancers, accompagnée de SAR la Princesse Lalla Khadija, a reçu, jeudi à Rabat, la médaille d’or de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

La directrice générale de l’OMS, Margareth Chan, a attribué à SAR la Princesse Lalla Salma, la médaille de l’organisation en reconnaissance de son action et de ses engagements dans la lutte contre le cancer au Maroc et dans le monde.

Cette distinction est la consécration des actions réalisées par la Fondation Lalla Salma dans le cadre des orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu L’assiste.

SAR la princesse Lalla Salma, ambassadrice de bonne volonté de l’OMS pour la promotion et la prévention des soins du cancer, n’a cessé d’œuvrer pour faire de la lutte contre le cancer une priorité de santé publique dans le monde.

Cette médaille de l’OMS, décernée lors de la fin du mandat d’un directeur général de cet organisme, a été attribuée par Dr. Margareth Chan à quatre autres personnalités dans le monde pour leur rôle significatif dans le domaine de la santé.

Il s’agit de la Princesse Mary du Danemark, du président de l’Uruguay, Tabaré Vazquez, de l’ancien maire de New York, Mayor Michael Bloomberg et du président de la Fondation Nippon (Leprosy Elimination), Yohei Sasakawa.

Ont pris part à cette cérémonie le Dr. Mahmoud Fikri, directeur régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale (EMRO), les membres du conseil d’administration, du conseil scientifique et de la direction générale de la Fondation Lalla Salma.

Intervenant à cette occasion, Mme Chan a indiqué qu’elle a « l’immense plaisir et l’honneur de remettre la médaille d’or de l’OMS à SAR la Princesse Lalla Salma en reconnaissance des efforts sincères qu’elle déploie, du dévouement dont elle fait preuve et des initiatives remarquables qu’elle met en œuvre dans la bataille contre le cancer, ajoutant que « cette cérémonie rend également hommage à la Fondation Lalla Salma pour la prévention et le traitement du cancer, qui a été créée sous le patronage et grâce au soutien généreux de Sa Majesté le Roi Mohammed VI ».

Mme Chan a noté, dans un message lu en son nom par Dr. Mahmoud Fikri, que la Fondation Lalla Salma est le symbole concret du rôle que la société civile peut assumer en matière de santé, soulignant que la Fondation donne un exemple pratique de l’engagement et de la mobilisation des ressources au niveau des communautés locales.

« En effet, la Fondation envoie un message d’optimisme et d’espoir du fait de son action et de la générosité dont elle fait preuve. Ceci n’a rien de surprenant, notamment lorsqu’on sait que le Royaume du Maroc a joué un rôle moteur dans la mise en place du système d’assistance médicale (RAMED) dans l’objectif d’améliorer la couverture sanitaire de tous les Marocains, conformément aux stratégies et aux priorités de l’OMS en vue de réaliser la couverture sanitaire universelle », a souligné Mme Chan. Elle a rappelé, à cet égard, que depuis 2005, SAR la Princesse Lalla Salma s’est attachée, avec la Fondation pour la prévention et le traitement du cancer, à modifier l’image traditionnelle associée à cette maladie en transformant les options disponibles pour permettre des soins du cancer de qualité.

Et d’ajouter qu’en 2006, SAR la Prince Lalla Salma a accédé au niveau international en étant nommée Ambassadrice de bonne volonté de l’OMS pour la promotion de la prévention et de la lutte anticancereuses, notant que Son Altesse Royale a contribué à faire du Royaume du Maroc un modèle pionnier en matière de lutte contre le cancer de qualité pour d’autres économies émergentes.

« Grâce à vos efforts, le Maroc célèbre chaque année une journée nationale de lutte contre le cancer afin de sensibiliser le grand public et d’obtenir un engagement plus important des professionnels », a-t-elle dit.

Elle a rappelé que dans l’ensemble de ses actions, SAR la Princesse Lalla Salma a insisté sur le fait que l’accès aux tous derniers progrès en matière de traitement et de soins du cancer devrait être rendu possible dans les pays à économie émergente tout comme dans les pays riches. Ainsi, Mme Chan a souligné que SAR la Princesse Lalla Salma a œuvré personnellement à la conclusion d’un accord avec l’industrie pharmaceutique pour permettre aux patients à faible revenu atteints de cancers de profiter des médicaments oncologiques les plus novateurs et a soutenu l’introduction du vaccin contre la papillomavirus humain, qui protège contre le cancer du col de l’utérus.

Le cancer est l’une des causes principales de morbidité et de mortalité dans le monde, ajoutant que près de 70% des décès dus au cancer surviennent dans les pays à revenu faible et intermédiaire, a tenu à préciser la responsable de l’OMS, soulignant que le coût économique total de cette maladie pour l’année 2010 est estimé à 1.160 milliards dollars.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire