ban600

La Secrétaire exécutive de la CCNUCC prédit un « grand succès » de la COP22 à Marrakech

La Secrétaire exécutive de la CCNUCC prédit un « grand succès » de la COP22 à Marrakech

 

 La Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), Mme Patricia Espinosa, a prédit un grand succès de la COP22, prévue en novembre prochain à Marrakech « Avec une excellente préparation et des réunions telles que celle-ci, je suis sûre que nous allons tous avoir un grand succès à Marrakech », a affirmé, jeudi à Skhirat, Mme Espinosa, en ouverture des travaux de la session de Consultations informelles en préparation de la 22ème Conférence des Parties (COP22/CMP12) de la CCNUCC.

La COP22 de Marrakech sera l’occasion de mettre en évidence le caractère inséparable des deux accords historiques que sont l’Accord de Paris et l’Agenda 2030 pour le développement durable et servir de catalyseur pour davantage d’actions et d’ambitions en faveur de la lutte contre les changements climatiques, a ajouté la responsable onusienne dans une allocution prononcée devant plus de 140 délégués, issus de 50 pays, venus prendre part, deux jours durant, à ces consultations informelles « cruciales », selon Mme Espinosa, « pour ancrer davantage la confiance et réaliser nos objectifs pour la COP22 ».

Et de mettre l’accent sur la nécessité de faire avancer l’accord historique de Paris, qui grâce à sa mise en œuvre, aboutira à « des économies à bas carbone et résilientes ».

Selon Mme Espinosa, « ces consultations informelles constituent l’occasion de contribuer à la dynamique et de dialoguer avec les acteurs non-étatiques rendant ainsi notre processus encore plus inclusif ».

« Le monde nous regarde et nous devons prendre les mesures à même de faire de la COP22 de Marrakech un succès en avançant vers nos objectifs ayant fait l’objet d’une concertation universelle »,
a relevé la responsable onusienne qui a réaffirmé sa volonté de servir les gouvernements du monde en tant que secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et contribuer à la mise en œuvre des accords de Paris.

De son côté, la présidente de la COP21, la ministre française de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer et Présidente de la COP21, Mme Ségolène Royale, a invité, dans un message vidéo, les participants à veiller à l’application de l’Accord de Paris afin de rester au-dessous des 2 degrés de réchauffement climatique et faire en sorte que l’ensemble des coalitions monte en puissance tout en assurant la promotion de la croissance verte.

Pour Mme Hakima El Haite, ministre déléguée chargée de l’Environnement, Championne de haut niveau du Maroc pour le climat la COP22 de Marrakech a donné naissance à de grandes attentes de la part des peuples les plus vulnérables.

Sous le leadership de la présidence marocaine, la COP22 de Marrakech sera un succès pour la planète et un témoignage de solidarité, a affirmé Mme El Haite dans une allocution de circonstance.

L’ouverture de cette session a été marquée par l’intervention du Président de la COP22, M. Salaheddine Mezouar, au cours de laquelle il a indiqué que le rendez-vous planétaire de Marrakech se veut l’occasion d’initier un nouveau mode d’action privilégiant les initiatives et les réalisations d’envergure avec une attention particulière pour les secteurs prioritaires des pays les plus vulnérables.

Ces consultations informelles se tiennent pendant deux jours, à huis clos, avec la participation de plus de 140 délégués, issus de 50 pays, en vue d’échanger sur les différents sujets prioritaires pour les Parties, afin de préparer au mieux le début des travaux à Marrakech et le succès de la COP22/CMP12.

Selon ses initiateurs, cet événement offre une occasion aux représentants de nombreuses Parties d’échanger sur des sujets relatifs à la mise en œuvre de l’Accord de Paris et à l’accélération de l’action climatique avant 2020, ceci, dans un cadre informel, en amont de la COP22/CMP12.

Cet événement est marqué par la première visite au Maroc de Mme Espinosa, depuis sa nomination en mai dernier à ce poste par le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon.

Les discussions de cette réunion de consultations informelles sont présidées par M. Aziz Mekouar, membre du Comité de pilotage de la COP22, ambassadeur pour la négociation multilatérale et Mme Laurence Tubiana, ambassadrice pour le Climat de la COP21.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire