ban600

Sénégal : M. Toufiq remet un message de condoléances de SM le Roi au nouveau khalife de la confrérie mouride

Sénégal : M. Toufiq remet un message de condoléances de SM le Roi au nouveau khalife de la confrérie mouride

Le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a remis, samedi à Touba (194 km de Dakar), un message de condoléances de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, au nouveau Khalife général des Mourides du Sénégal, Cheikh Mountakha Bassirou Mbacké, suite au décès, mardi, de l'ex-khalife de cette confrérie, Serigne Sidy Moctar Mbacké.

M. Toufiq, qui était à la tête d'une délégation marocaine composée notamment du secrétaire général de la Fondation Mohammed VI des Oulèma africains, Si Mohamed Rifki, de M. Abdellatif Begdouri Achqari, chargé de mission à la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains et de l'ambassadeur du Maroc à Dakar, M. Taleb Barrada, a remis le message royal au nouveau khalife général de la communauté mouride, à sa résidence à Touba.

Dans ce message, dont lecture a été donnée par M. Toufiq, le Souverain dit se remémorer "les grandes qualités de l’illustre disparu qui fut un homme de foi et de vertu, un éminent théologien et un modèle de dévotion et de piété".

"Nous gardons aussi en mémoire les marques d’affection et de loyauté qu’il témoignait à Notre Majesté-Amir Al-Mouminine, et ses fortes attaches religieuses et spirituelles avec son deuxième pays, le Maroc, qu’il chérissait avec une fidélité jamais démentie", ajoute SM le Roi.

Le Souverain a tenu par ailleurs à exprimer Ses félicitations au nouveau khalife pour sa désignation à la tête de la confrérie Mouride, ce qui, poursuit le Souverain, "Nous console un tant soit peu de cette perte cruelle".

De son côté, le responsable des relations de la Tariqa Mouride avec le monde arabo-musulman et conseiller du khalife général, Abdelkader Mbacké, a indiqué que le khalife dit être "très ému" par le message de condoléances et de compassion adressé par SM le Roi, dans lequel le Souverain a fait part de son estime et considération pour le nouveau khalife et la confrérie en général.

"Le khalife général des mourides remercie SM le Roi pour ses efforts inlassables et son soutien à la confrérie mouride en toutes circonstances. Il fait part également de sa détermination à renforcer davantage les relations fraternelles ancestrales entre le trône alaouite et la communauté mouride", a ajouté M. Mbacké.

"Je tiens également à remercier SM le Roi qui a pris en charge mon hospitalisation récemment au Maroc, un geste noble que je n’oublierai jamais de ma vie", a dit le khalife général.

Par ailleurs, le khalife général des mourides a souligné le rôle essentiel que joue la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains dans la promotion d’un islam de paix, de juste milieu et de modération.

"Actuellement, plus d’une cinquantaine de jeunes mourides étudient au Maroc, dont plusieurs petit-fils du khalife général, ce qui témoigne de la profondeur des relations entre la confrérie et le Maroc dans tous les domaines" a relevé M. Mbacké.

A la fin de cette réception, le khalife général des mourides a élevé des prières pour la gloire de SM le Roi, Amir Al-Mouminine.

M. Toufiq a invité, pour sa part, le khalife général des mourides, au nom de SM le Roi, à se rendre au Maroc.

Né en 1924 à Mbacké Kadior, Serigne Sidy Moctar Mbacké était le septième Khalife de Serigne Touba. Il avait hérité ce titre au lendemain de la disparition, le 30 juin 2010, du Khalife général Serigne Mouhamadou Lamine Bara.

Sa dernière apparition en public remonte au Grand Magal de Touba de 2016, lors de la cérémonie officielle.

Cheikh Mountakha Bassirou Mbacké est le petit-fils de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur de la confrérie mouride. Laquelle est connue pour l'organisation annuelle du Grand Magal de Touba qui draine des millions de fidèles pour commémorer le départ en exil du Cheikh fondateur.

Issu d'une lignée de marabouts, le saint patron de Touba, également connu sous le nom de Khadimou Rassoul (serviteur du Prophète), s'est démarqué par sa farouche opposition à l'occupation étrangère, ce qui lui avait valu l'éloignement de son pays en 1895 vers le Gabon (1895-1902) puis en Mauritanie (1903-1907).

La Tariqa Mouridiya est l'une des plus grandes confréries au Sénégal, berceau d'un Islam soufi aux diverses confluences et aux liens communs ancestraux avec les écoles soufies du Maroc, qui ont rayonné sur l'ensemble du continent des siècles durant.

L'une de ces confréries est celle des Tijanes qui se distingue par sa présence dans presque l'ensemble des pays de l'Afrique de l'Ouest avec des millions d'adeptes.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire