ban600

Sénégal: le maire de Dakar Khalifa Sall écope de 5 ans de prison

Sénégal: le maire de Dakar Khalifa Sall écope de 5 ans de prison

 Le maire de Dakar Khalifa Sall, poursuivi ainsi que sept de ses collaborateurs pour détournement de deniers publics portant sur 1,8 milliard de francs CFA (2.8 millions euros) dans l'affaire d'avance de la mairie qu'il dirigeait, a été condamné vendredi à 5 ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Dakar.

Dans sa décision rendue publique le même jour, la juridiction a condamné à la même peine deux de ses collaborateurs pour "escroquerie sur deniers publics", tandis que les autres co-inculpés ont été relaxés. Le procureur de la République avait requis 7 ans contre le maire de Dakar et une amende de 5,49 milliards de francs CFA correspondant à trois fois la somme des détournements présumés.

>>Lire aussi : ANC: Pas d’élections générales en Afrique du Sud avant 2019

A l’annonce du verdict, Me Ciré Clédor ly, un des avocats du maire de Dakar, a rejeté cette décision du juge et annoncé que Khalifa Sall ferait appel de ce jugement. De son côté, Me Baboucar Cissé, du pool d’avocats de l’Etat qui s’est constitué partie civile dans cette affaire, assure que le droit a été dit dans cette affaire. Selon lui, le tribunal ne peut faire qu’appliquer la loi, vu l’infraction visée - escroquerie sur deniers publics - et qui doit être sanctionné de 5 ans au minimum conformément aux dispositions actuelles de la loi, annonçant que même l’Etat projette de faire appel, le tribunal n’ayant pas accédé à ses demandes relativement aux "intérêts civils".

Dissident du Parti socialiste, qui l'a exclu en décembre dernier avec d'autres cadres de cette formation de la coalition présidentielle pour "violences, indiscipline et activités politiques concurrentes" à celle de la direction, Khalifa Sall se voit donc écarté de la course à l'élection présidentielle sénégalaise de février 2019.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire