ban600

Série de conférences à Prague en prévision de la COP22 à Marrakech

Série de conférences à Prague en prévision de la COP22 à Marrakech

 Une série de Forums et débats de sensibilisation autour de Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP22) prévue du 7 au 18 novembre prochain, à Marrakech, sont prévus du 17 au 19 octobre à Prague.

Ces conférences sont organisées par l'ambassade du Maroc en République Tchèque conjointement avec différents partenaires tchèques et internationaux, le but étant de mettre en exergue les objectifs poursuivis par cette importante conférence après le succès historique de l’accord de Paris (COP21), signé par 191 pays et ratifié à ce jour par pas moins de 81 pays. L’Ambassade du Royaume du Maroc à Prague s’est également donnée pour mission d’informer sur les priorités de la présidence marocaine de la COP22 et sur les impressionnantes réalisations du Royaume en matière de protection de l’environnement et de développement durable, notamment en ce qui concerne l’utilisation des énergies renouvelables. La première de ces opérations de sensibilisation consistera en l’organisation, mercredi, dans le cadre de la session 2016 du prestigieux Think-Tank tchèque "Forum 2000 pour les droits de l’homme", d’un autre Forum de discussions réunissant des experts en matière d’environnement, tchèques, marocains et internationaux , sous le thème "Too hot to handle" (Trop brûlant pour être géré), en référence à l’augmentation des températures que connait la planète sous l’effet de émissions de gaz à effet de serre. Ce forum de discussions initié par l’Ambassade du Maroc à Prague est organisé en collaboration avec le Centre d’Information des Nations Unies en République Tchèque, les Ambassades de France et des Pays Bas à Prague qui ont fait appel, pour chacun d’entre eux, à des experts de leurs pays respectifs et le support actif de l’Ambassade d’Afrique du Sud également à Prague. La Coalition tchèque pour le climat est également partie prenante à l’évènement et a eu la charge, entre autres, de mobiliser les média tchèques pour sa couverture.

L’Ambassadeur du Maroc à Prague, Mme Souriya Otmani devrait faire une communication lors de ces Forums, ainsi que le directeur de l’Observatoire national pour l’environnement et le développement durable basé à Tanger, Khalid Riffi Temsamani qui aura la charge de présenter les objectifs de la Présidence marocaine au regard des priorités en matière de lutte contre les changements climatiques pour ce qui est de l’Afrique et des pays du Sud en général. Le second évènement également initié par l’Ambassade du Maroc à Prague en collaboration avec le Comité de l’Environnement relevant de la Chambre des Députés du Parlement tchèque est une conférence internationale à laquelle prendront part le 19 octobre courant, les mêmes intervenants et le Président de la chambre des députés tchèques, M. Jan Hamacek, sous les thèmes suivants "De paris à Marrakech: pouvons-nous stopper la spirale du réchauffement climatique" et "Leadership et changement climatique: conduire le monde sur un chemin climatique neutre et durable".

Les objectifs poursuivis par cette conférence seront de confronter les visions et les solutions innovantes que proposeront des experts du Nord et du Sud en vue d'une gestion durable et responsable des questions se rapportant au climat de la planète. Après les espoirs soulevés par l’Accord historique de Paris durant la COP21, il s’agirait pour les experts de faire en sorte que la COP22 à Marrakech soit le point de départ d’une nouvelle gouvernance climatique globale et de démontrer à l’humanité que les scenarios catastrophiques du réchauffement climatique ne sont pas une fatalité. Mme Otmani, a par ailleurs été invitée, en sa qualité de représentante du pays hôte de la COP22, à faire des présentations autant sur les objectifs poursuivis par la COP22 que sur les réalisations et priorités du Royaume du Maroc en matière de protection de l’environnement , d’utilisation des énergies renouvelables et de développement durable et ce lors des deux évènement majeurs suivants également organisés par la République Tchèque dans la perspective de la tenue prochaine de la COP22. L’ensemble des événements précités sont appelés à connaitre une participation importante en raison de l’intérêt réel soulevés par les questions de lutte contre les changements climatiques au niveau national (la République Tchèque a connu de nombreuses inondations dévastatrices sur les 10 dernières années et a fait face cette même année à une sécheresse sans précédent). Rappelons que la République Tchèque a ratifié l’accord de Paris le 21 septembre dernier, le même jour que le Royaume du Maroc et compte être représenté à la COP22 à Marrakech par une délégation d’une vingtaine de hauts responsables et d’experts en matière d’environnement conduite par le ministre de l’environnement, M. Richard Brabec.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire