ban600

Settat: un programme d’aménagement de la ville de 80 MDH mis en place

Settat: un programme d’aménagement de la ville de 80 MDH mis en place

Un programme d’aménagement urbain de la ville de Settat d’un budget de 80 millions de dirhams a été mis en place dans le cadre de la dynamique de développement des collectivités territoriales. Intitulé “Programme d’aménagement urbain de la ville de Settat”, ce programme vise à rehausser le niveau des infrastructures et des équipements de la ville et améliorer, en conséquence, le cadre de vie de la population et la qualité des services rendus aux usagers des équipements publics, indique-t-on auprès des autorités provinciales. Cette initiative s’inscrit en droite ligne de la mise à niveau de la ville décidée par les autorités provinciales qui ambitionne de mettre en place les conditions d’un développement harmonieux et durable à travers l’amélioration des conditions de vie de la population, le renforcement des services et des infrastructures de base et la volonté de doter le territoire de Settat des infrastructures de qualité.

Ce programme contient aussi des travaux d’aménagement des principales places de la ville à savoir la place centrale et celle en face à la bibliothèque municipale, du Bd Général Kettani, de la pénétrante de Guisser, du giratoire et de la rive gauche de l’entrée nord de la ville et d’une qualité d’éclairage public rehaussée et améliorée à travers un projet de renforcement et d’extension du réseau d’éclairage public de la ville ainsi que l’aménagement des espaces verts et la réhabilitation d’un parc d’attraction au lac Boumoussa, précise la même source dans un communiqué.

Cette perspective de développement concerne également l’amélioration et le développement de l’offre de soins de la ville par le biais de la création d’un nouveau centre de rééducation et de fabrication de prothèses au profit des personnes handicapées, l’aménagement d’un centre de santé au profit des jeunes pour l’accompagnement médico-psychosocial du jeune et de son entourage et l’aménagement du centre hospitalier “Hassan II” par sa mise à niveau sur les plans des infrastructures et des équipements.

Cette vision consiste aussi en l’émergence d’un projet de ville moderne dotée d’un nouveau pôle de recherche au sein du campus universitaire “Hassan 1er”, qui consiste à la construction d’une nouvelle cité de Recherche et d’innovation, l’extension de la faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales par la construction de six amphithéâtres et six classes et d’un centre de conférences ainsi que d’un amphithéâtre, des salles et bloc sanitaire et espaces techniques au sein de l’Institut Supérieur des Sciences de la Santé et d’un bloc pédagogique à la Faculté des Sciences et Techniques de Settat.

Il s’agit également de l’ouverture de Dar Taliba Universitaire de Settat (1ère tranche), prévue au titre de l’année universitaire 2017-2018, construite sur une superficie couverte de 1800m² avec une capacité litière de 280lits et le lancement des travaux de la 2ème tranche du même projet, souligne-t-on, notant que ces deux projets viennent s’ajouter aux multiples actions entreprises par l’INDH pour la lutte contre la déperdition universitaire de la fille rurale et l’augmentation de la capacité d’accueil des étudiantes universitaires issues de la province. Les infrastructures d’enseignement s’inscrivent également dans cette perspective de développement via une nouvelle école d’enseignement traditionnel “Mohamed Cheikh Ben Tayib Bouâzaoui”, récemment mise en service au titre de la rentrée scolaire 2016-2017.

Ces différents projets, fruit d’une politique équilibrée où l’intérêt du citoyen est placé au cœur des priorités, vont participer à tracer les traits d’une nouvelle ère de développement de la Capitale de la Chaouia, conclut le communiqué.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire