ban600

Signature à Beyrouth du recueil de la poétesse marocaine Khadija Ben Aissa

Signature à Beyrouth du recueil de la poétesse marocaine Khadija Ben Aissa

 La poétesse marocaine Khadija Ben Aissa a signé, vendredi dernier à Beyrouth, son recueil « face à la solennité de l’amour », dans le cadre de la 61é édition du Salon du livre arabe de Beyrouth.

Ce recueil, le premier de la poétesse marocaine, comprend 22 poèmes abordant des thématiques relatives au soufisme et à l’amour.

« Ce recueil, édité par la maison de la renaissance arabe à Beyrtouth, reflète ma première expérience, la vision de la femme pour l’amour, la relation d’une fille avec son père, le rêve d’une femme rebelle et pleine d’espoir », a déclaré à la MAP, Mme Ben Aissa.

Elle a noté que la douleur constitue parfois une motivation vers le succès, ajoutant que son recueil reflète la vision d’une femme marocaine qui a vécu différentes expériences au sein de son pays.

Par ailleurs, la poétesse a noté que sa ville natale, Laâyoune, est présente dans ce recueil à travers « Oyoun Sakia ».

La cérémonie a été marquée par la présence de l’ambassadeur du Maroc au Liban, M’hamed Grine et la ministre libanaise pour la réforme administrative, Inaya Ezzeddine.

Organisée par le club culturel arabe, du 30 novembre au 13 décembre, la 61é édition du Salon du livre arabe de Beyrouth connait la participation des maisons d’édition libanaises, arabes et étrangères, ainsi que des institutions culturelles et académiques.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire