ban600

Signature à Rabat de conventions relatives aux plans de développement des CCIS

Signature à Rabat de conventions relatives aux plans de développement des CCIS

Des conventions relatives aux plans de développement des Chambres de commerce, d'industrie et de services (CCIS), ainsi que de leur Fédération ont été signées, lundi à Rabat, avec pour but d'opérer une transformation globale et intégrée de ces entités.

Signées par le ministre de l'Industrie, de l'investissement, du commerce et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, le ministre de l'Économie et des finances, Mohamed Boussaid et le représentant de chacune des douze chambres professionnelles, ces conventions interviennent en application de la Convention Cadre, signée entre le Gouvernement et la Fédération des CCIS, le 2 avril 2014, sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI.

L'objectif de ces conventions est l'instauration d’un modèle de gouvernance transparent et efficace, l’implémentation de prestations orientées clients et génératrices de revenus, la mise en place d’une organisation efficace et le repositionnement de la Fédération. En vertu de ce partenariat, une enveloppe de plus de 452 millions de dirhams sera mobilisée au profit de la transformation globale et intégrée des Chambres de commerce, d'industrie et de services.

>>Lire aussi: Un carnaval africain à Rabat pour promouvoir les objectifs de développement durable

Cette enveloppe viendra en appui à la mise en place d’un modèle de gouvernance transparent et efficace, d’un catalogue de prestations de services répondant aux besoins des entreprises en termes d’information et d’accompagnement dans le déploiement de leurs activités, ainsi qu’au développement de projets économiques structurants générateurs de ressources dont, des parcs industriels locatifs, des parcs d’expositions, des zones d’activités ou encore des business centers.

A cette occasion, M. Elalamy a indiqué que les Chambres de commerce, d’industrie et de services, vecteur important pour le développement économique du Maroc, s’engagent aujourd’hui, dans une phase nouvelle de développement leur permettant d’être des acteurs "performants" du développement local et des leviers "stratégiques" du processus de régionalisation avancée.

"Un appui conséquent de l’Etat sera porté à ces entités. C’est une opportunité unique qui leur est offerte pour renforcer leur capacités et monter en gamme dans les services qu’elles offrent", a ajouté le ministre.

Pour M. Boussaid, ce partenariat qui engage à la fois, l'Etat, les CCIS et leur Fédération, est porteur d'un grand espoir dans la mesure où ces associations professionnelles pourront jouer pleinement leurs rôles d'accompagnement des PME, en particulier, en misant sur la diversification de leurs prestations et un service efficace de proximité.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire