ban600

SM le Roi, Amir Al Mouminine accomplit la prière du vendredi à la mosquée Hassan à Rabat

SM le Roi, Amir Al Mouminine accomplit la prière du vendredi à la mosquée Hassan à Rabat

SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L’assiste, a accompli la prière du vendredi à la mosquée Hassan à Rabat.

L’imam a entamé son prêche en soulignant que le 6 novembre est une journée mémorable dans l’Histoire du Maroc, qui est chargée d’épopées et de dates glorieuses, et dont l’anniversaire sera commémoré dans deux jours par la Nation marocaine.

Cette date célèbre chaque année l’une des illustres épopées nationales, celle du départ de la Marche verte, qui avait le Coran comme seule devise, la foi comme principal guide et inspiration, et comme finalité la libération de la terre et de l’Homme et la réalisation de la communion avec les fidèles habitants des provinces du Sud, qui sont restés attachés à leur identité nationale et qui ont constamment témoigné de leur dévouement renouvelé aux Souverains de la dynastie alaouite et au serment de la bei’â au glorieux trône alaouite, conformément à la parole divine : « Et tenez votre engagement, car de votre engagement vous aurez à répondre ».

L’épopée triomphale de la Marche verte, a-t-il ajouté, est un exemple unique des réalisations inoubliables et grandioses du trône alaouite et du génie de feu Sa Majesté le Roi Hassan II, que Dieu ait son âme en Sa sainte miséricorde, et qui restera comme l’une des grandes illustrations de la communion et de la fidélité d’un trône et d’un peuple.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, poursuit l’oeuvre de Son auguste père et le grand jihad par des marches successives, celles du développement social, du combat contre la marginalisation et l’exclusion, de l’émancipation de la femme, du progrès économique et de la mise à niveau de la société, du développement humain, de la réforme de la justice comme fondement de la bonne gouvernance, de la réforme et de la modernisation de l’enseignement, et en particulier la réforme de l’administration basée sur la reddition des comptes comme l’a souligné le Souverain dans Son discours à l’ouverture de la première session de l’année législative 2017/2018, a-t-il noté.

L’imam a rendu grâce à Dieu pour l’intérêt éminent accordé par Sa Majesté le Roi au suivi et au contrôle de l’action des personnes en charge de la chose publique, en vue de rectifier les comportements lorsque cela s’avère nécessaire, de leur imprimer le dynamisme nécessaire et d’inciter les individus et la collectivité, chacun dans son domaine, à assumer pleinement leur responsabilité et à ne pas se contenter de l’imputer ou de la faire endosser à un département ministériel ou un secteur déterminé.

La rigueur envers soi-même en premier lieu, puis demander des comptes aux autres est à même de nous éviter de sombrer dans des maux collectifs comme le faux, le mensonge, la dépendance des autres et la victimisation, a-t-il expliqué.

L’imam a insisté sur le fait que toute demande de comptes doit commencer par soi-même et par une remise en cause personnelle pour rectifier ses comportements et s’assurer de la rectitude de ses actions et leur conformité avec les enseignements de la religion, les principes de droit et les valeurs authentiques de la société.

Toutefois, a-t-il ajouté, si l’Homme ne s’habitue pas à se remettre en cause, le résultat évident est qu’il passera son temps à accuser les autres de tous ses maux, en particulier les personnes en charge de la gestion de la chose publique, en exagérant ses attentes et en attribuant à ces personnes l’entière responsabilité de tous ses échecs et de ses problèmes.

A la fin de son prêche, l’Imam a imploré le Tout-Puissant d’accorder soutien et assistance à SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, protecteur du culte et de la religion, de préserver le Souverain en tant que source de bienfaits pour la Oumma et de Le combler en les personnes de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, de SAR le Prince Moulay Rachid et de l’ensemble des membres de l’illustre famille royale.

L’Imam a également élevé des prières au Très-Haut pour entourer de Sa sainte miséricorde feu SM Mohammed V et feu SM Hassan II et de Les accueillir dans Son vaste paradis parmi les Prophètes, les saints et les vertueux.

A Son arrivée à la mosquée Hassan, SM le Roi a été salué par le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufik, le chambellan de SM le Roi, Charif Sidi Mohamed El Alaoui, ainsi que par le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat et son conseiller stratégique principal, Mahamat Hassan Labate.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire