ban600

Sommet arabe: Sa Majesté le Roi a de tout temps appelé à une analyse objective et impartiale de la réalité arabe

Sommet arabe: Sa Majesté le Roi a de tout temps appelé à une analyse objective et impartiale de la réalité arabe

Au moment où le 28è sommet de la Ligue arabe se tient en Jordanie dans une conjoncture délicate pour la nation arabe, le journal américain à grand tirage, Huffington Post, a tenu à rappeler que Sa Majesté le Roi Mohammed VI a de tout temps appelé à une analyse objective et impartiale de la réalité arabe, mû par le postulat qu’une union arabe authentique et la paix dans la région ne peuvent en aucun cas être atteintes sur la base d’une approche militariste réductrice, en ce 21è siècle, en insistant sur l’impérieuse nécessité de gagner le combat du développement.

“Dans le discours au 27è sommet arabe, tenu à Nouakchott au mois de juillet 2016, le Souverain avait sonné l’alarme auprès des Chefs d’Etat arabes en affirmant en substance qu’une union arabe authentique et la paix dans la région ne peuvent en aucun cas être atteintes sur la base d’une approche militariste réductrice, en ce 21è siècle”, souligne le Huffington Post dans une analyse signée Ahmed Charai, éditeur et membre du conseil d’administration de plusieurs think-tanks américains, sous le titre “La Jordanie accueille le sommet de la Ligue arabe sur fond d’une conjoncture chaotique au Moyen-Orient”.

Sa Majesté le Roi avait aussi mis l’accent sur le devoir de procéder à une analyse objective et impartiale de la réalité arabe et la nécessité d’attirer l’attention sur les périls, internes et externes, visant le démembrement des pays arabes.

C’est dans ce contexte que le Souverain, poursuit l’analyse, insiste sur la nécessité pour les pays arabes “de résoudre leurs différends sur la base de l’empathie et du compromis à défaut de quoi la nation arabe devra faire face aux dissensions et au chaos dans la région”.

“S’il est un jihad bénéfique, c’est bien celui qui est livré contre soi-même. Un jihad destiné à bâtir la confiance et à assainir l’atmosphère pour parvenir à régler nos problèmes entre nous, loin des influences extérieures qui compliquent davantage ces questions et diffèrent leur règlement, avec ce qu’il en résulte comme dilapidation des efforts et épuisement des énergies et des ressources”, note le Huffington Post, en citant l’un des passages du discours de Sa Majesté le Roi au 27è sommet arabe de Nouakchott.

L’influente publication américaine fait observer, dans ce contexte, que “Sa Majesté le Roi et le Souverain hachémite partagent clairement cette philosophie avec le voeu de voir le restant de la nation arabe s’inscrire dans cette vision”.

L’auteur de l’analyse note, par ailleurs, que le 28è sommet arabe qu’abrite la Jordanie fait face à une série de défis, notamment la crise syrienne, la situation qui prévaut actuellement en Libye, les relations inter-arabes, la menace que fait peser Daesh sur la paix et la sécurité régionales, la crise des réfugiés syriens et les relations avec les Etats-Unis sous l’administration Trump.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire