ban600

Syrie : l’armée russe bombarde des zones rebelles dans le sud

Syrie : l’armée russe bombarde des zones rebelles dans le sud

L'armée russe et ses alliés syriens ont bombardé samedi soir des zones contrôlées par les rebelles dans le sud de la Syrie, provoquant des fuites de milliers de civils, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Il s’agit des premières frappes de la Russie dans cette zone depuis qu'elle a accepté une trêve dans cette partie du pays il y a près d'un an.

La Russie a lancé près de 25 frappes sur des villes contrôlées par les rebelles dans l'est de la province de Deraa, dans le sud du pays en guerre, a déclaré l’OSDH, sans fournir aucun bilan des victimes.

"D'intenses raids aériens russes frappent des villes dans l'est de la province de Deraa pour la première fois depuis que la trêve a été conclue dans le sud de la Syrie l'année dernière", a indiqué Rami Abdel Rahman de l'ODSH.

→Lire aussi: Les Américains n’interviendront pas en faveur de rebelles syriens dans le sud de la Syrie

Des milliers de civils ont fui cette province pour se réfugier dans d'autres zones aux mains des adversaires du président Bachar al Assad le long des frontières avec la Jordanie et Israël, ont indiqué des travailleurs humanitaires et des rebelles.

Des centaines de familles ayant emporté une partie de leurs biens avec eux sont arrivées ces deux derniers jours dans les villes de Taïba et de Mataiyah, à quelques kilomètres seulement de la frontière hautement surveillée avec la Jordanie, ont précisé ces mêmes sources.

La Russie, les Etats-Unis et la Jordanie avaient accepté en juillet 2017 de respecter une zone de désescalade dans les parties contrôlées par les rebelles dans le sud afin d'y réduire les hostilités. Depuis lors, les avions russes avaient évité de bombarder des positions rebelles dans le sud.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire