ban600

Tramway : 7 km supplémentaires dans l’agglomération Rabat-Salé

Tramway : 7 km supplémentaires dans l’agglomération Rabat-Salé

L’extension du réseau du tramway dans l’agglomération de Rabat-Salé portera sur une longueur de 7 km avec un investissement global de 1,7 milliard de DH (MMDH), a affirmé le Directeur général (DG) par intérim de l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg, Said Zarrou.

“Tous les efforts seront déployés pour l’achèvement des travaux de cette première extension courant 2019, ce qui va permettre de toucher une population supplémentaire d’environ 300.000 habitants et transporter près de 40.000 voyageurs supplémentaires par jour”, a dit M. Zarrou dans un entretien publié lundi par le quotidien “L’Economiste”. Cette extension concernera la ligne 2 qui sera prolongée jusqu’au nouvel hôpital de Salé et, du côté de Rabat, vers les quartiers de “Yacoub Al Mansour”, a précisé le DG par intérim, notant que le projet d’extension du Tramway Rabat-Salé est sur la bonne voie, les travaux de déviation de réseaux (électricité, eau potable, télécommunication …) ont déjà démarré et le lancement officiel des travaux est attendu prochainement d’ici quelques mois, avant même la fin de cette année.

Selon lui, une convention a été signée en mars dernier pour la mobilisation de près de 880 millions de dirhams (MDH) comme fonds propres par des partenaires du projet, à savoir les ministères de l’Économie et de l’Intérieur, l’Établissement de coopération intercommunal Al Assima, la Société du Tramway Rabat-Salé (STRS) et l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg. Le reste du budget sera mobilisé sous forme de prêts concessionnels.

En réponse à une question relative à l’extension du réseau du tramway à d’autres destinations comme notamment les quartiers de Hay Ryad et Témara, M. Zarrou a souligné qu’une étude est en cours sur la question de la mobilité au niveau de l’agglomération, notant qu’elle va permettre de statuer sur les différents modes de transport à développer avec une approche d’optimisation de leur fonctionnement en fonction de leurs capacités.

S’agissant du projet de développement des séquences 3 et 4 du projet de la vallée du Bouregreg, il a indiqué que ce travail doit aboutir au développement des séquences paysagères, et ce conformément aux directives de SM le Roi Mohammed VI, ajoutant que l’étude de cadrage qui est en cours, permettre d’obtenir, d’ici trois mois, un plan d’aménagement paysager des deux séquences.

Selon M. Zarrou, ce plan va permettre de définir les emplacements réservés par exemple aux forêts, aux terrains de sport, les espaces ludiques, notant que l’agence envisage aussi de développer des activités agricoles orientées dans cette zone.

Pour ce qui est du projet de construction d’un hôpital annoncé auparavant, le DG par intérim a fait savoir qu’il est toujours maintenu au niveau de l’une de ces deux séquences, ajoutant que des partenaires privés étrangers affichent leur intérêt pour le développer.

“Il est prévu de lancer en 2018 un appel à manifestation d’intérêt pour la réalisation de ce projet d’hôpital”, a-t-il précisé.

Et d’ajouter que le projet du tramway a révolutionné les transports en commun dans l’agglomération en permettant le déplacement, dans de bonnes conditions, de plus de 110.000 voyageurs par jour, selon M. Zarrou.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire