ban600

Transport en ligne: Uber cède sa part de marché en Asie du Sud-Est à Grab

Transport en ligne: Uber cède sa part de marché en Asie du Sud-Est à Grab

Uber Technologies a annoncé lundi avoir cédé sa part de marché dans le Sud-Est asiatique à son grand concurrent régional Grab, une opération qui constitue la deuxième cession en Asie du géant américain des services de véhicules avec chauffeur (VTC), après sa sortie de Chine.

Cette transaction marque la première grande opération de consolidation du secteur dans le sud-est asiatique, qui devrait renforcer la pression sur l'indonésien Go-Jek, soutenu par Alphabet, maison mère de Google, et le chinois Tencent Holdings. Dans le cadre de l'accord, Uber a, en revanche, pris 27,5% au capital de Grab, ce qui valorise l'activité dans son ensemble à six milliards de dollars, autant que lors de sa dernière levée de capitaux.

>>Lire aussi : Hanoï interdit « Uber » et « Grab » pendant les heures de pointe

Uber obtiendra une participation pouvant atteindre un maximum de 30% dans la nouvelle entité issue de la fusion entre les deux activités, avait auparavant précisé une source proche du dossier. Le géant américain des VTC a obtenu en janvier un financement de plusieurs milliards de dollars auprès du conglomérat japonais SoftBank Group, également actionnaire de Grab, ce qui laissait présager d'un éventuel rapprochement avec le groupe asiatique.

L'accord entre Grab et Uber est similaire à celui conclu en Chine en 2016, lorsque le chinois Didi Chuxing a racheté les actifs d'Uber en échange d'une participation chez son rival. Grab occupe une position dominante sur plusieurs marchés d'Asie du Sud-Est où vivent quelque 640 millions de personnes.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire