ban600

Les travaux relatifs à la construction de la “Cité Mohammed VI Tanger Tech” débuteront avant fin 2017

Les travaux relatifs à la construction de la “Cité Mohammed VI Tanger Tech” débuteront avant fin 2017

Les travaux relatifs à la construction de la “Cité Mohammed VI Tanger Tech” débuteront avant fin 2017, a affirmé le président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Ilyas El Omari. 

Dans une déclaration à la presse, en marge d’une visite de terrain mercredi au futur site de la “Cité Mohammed VI Tanger Tech” à Ain Dalia, M. El Omari a précisé que les travaux relatifs à la zone territoriale en dehors de la cité, dont la construction des chemins de fer et de l’autoroute, avancent selon une cadence “normale”, de manière à ce que les travaux à l’intérieur de la cité débuteront avant la fin de l’année en cours, indique un communiqué de la région, parvenu jeudi à la MAP.

A cet égard, le responsable a fait savoir que cette visite de terrain, qui s’est déroulée en présence notamment du ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, du ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, du Wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed El Yaâkoubi, et du président du groupe BMCE Bank, Othman Benjelloun, s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre des dispositions contenues dans le dernier communiqué du département du chef du gouvernement visant le suivi des étapes de réalisation du projet.

Dans ce contexte, M. Elalamy a assuré que les premières unités industrielles seront livrées dans les deux prochaines années, rapporte la même source.

Dans le cadre des visites de terrain, M. El Omari a rappelé que le groupe chinois chargé de la réalisation de la Cité avait visité cette zone un mois et demi auparavant, notant que le groupe BMCE Bank, en tant que partenaire principal dans ce chantier, organisera, le 27 juillet à Casablanca, une conférence de presse, qui verra la participation d’une délégation chinoise, et ce afin de présenter tous les éléments relatifs au plan général du projet, ayant respecté toutes les conditions techniques, environnementales et esthétiques.

Et de préciser que l’axe autoroutier réalisé actuellement dans la région devrait relier la “Cité Mohammed VI Tanger Tech” à Tanger en moins de 10 min, selon le ministère de l’Equipement.

Ce projet unique en son genre en Afrique et dans le monde arabe, a-t-il rappelé, promet la création d’environ 100.000 emplois directs pour une population environnante de 300.000 habitants, précisant que le Conseil de la région accorde une attention particulière à la problématique du chômage, dans la mesure où il veille à la mise en valeur des potentiels que regorge la région, à même d’encourager les investisseurs nationaux et étrangers à venir s’installer au Maroc.

Le gouvernement oeuvre également à faciliter l’opération d’intégration et d’attraction des grandes entreprises pour investir dans le Royaume, conformément aux dispositions du Pacte de l’investissement, a-t-il poursuivi.

“Le principal défi à relever actuellement aussi bien par les élus et le gouvernement est la mise en oeuvre de l’équité territoriale en matière d’emploi au niveau de toutes les provinces de la région”, a indiqué M. El Omari, faisant observer que des discussions seront entamées avec les investisseurs chinois pour la création de filiales des unités industrielles de la “Cité Mohammed VI Tanger Tech” dans les villes d’Al Hoceima, d’Ouazzane et de Chefchaouen, outre la mise en place de nouveaux mécanismes de nature à renforcer l’attractivité d’investissement de ces destinations.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire