ban600

Turquie: le leader du MHP (opposition) réélu

Turquie: le leader du MHP (opposition) réélu

Le chef de file du Parti turc d’Action Nationaliste (MHP) Devlet Bahçeli a été réélu, dimanche lors du 12ème Congrès ordinaire, pour un nouveau mandat à la tête de cette formation de l’opposition.

Bahçeli, seul candidat à sa propre réélection, a recueilli 1167 voix sur les 1169 délégués à ce congrès. Cette reconduction intervient après les dissensions au sein du parti et la fronde menée par Meral Akşener, ancienne ministre de l’Intérieur en 1996, qui a lancé en octobre dernier avec d’autres dissidents du MHP le « Bon parti » (Iyi parti en turc).

Elle a été évincée du MHP en septembre 2016 après avoir échoué à en prendre la tête face à Devlet Bahçeli. Le leader du MHP avait pris la tête du parti après le décès, en avril 1997, du fondateur de cette formation ultranationaliste et son premier président Alparslan Türkeş. Il est ainsi reconduit à la tête du MHP pour la 9-ème fois.

>>Lire aussi: Turquie : la population dépasse la barre des 80 millions en 2017

Le MHP, quatrième force politique au parlement avec 40 sièges, a scellé une alliance avec le parti Justice et Développement (AKP, au pouvoir depuis 2002) en prévisions des municipales (mars 2019) et des législatives et présidentielles (novembre 2019).

Le parlement a adopté, au cours de la semaine, une série d’amendements à la loi électorale prévoyant dorénavant la possibilité d’alliances électorales. Les partis regroupés au sein d’une alliance pourront envoyer des députés dans l’hémicycle, même s’ils obtiennent, séparément, un nombre de voix inférieur au seuil obligatoire de 10 pc.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire