ban600

Une fausse alerte à la bombe provoque l’évacuation de 2.000 vacanciers d’un camping du sud de la France

Une fausse alerte à la bombe provoque l’évacuation de 2.000 vacanciers d’un camping du sud de la France

Près de 2.000 vacanciers ont été évacués pendant quelques heures d'un camping du sud de la France, à la suite d'une fausse alerte à la bombe, a-t-on indiqué jeudi de source médiatique.

Dans un appel anonyme, les gérants du camping, l’un des plus réputés de la station balnéaire d'Argelès-sur-mer, ont été prévenus mercredi qu’"une bombe va exploser dans trois heures, Inch Allah". Immédiatement, les gendarmes sont prévenus et les 2.000 personnes présentes dans le camping sont évacuées, relate la chaine d’information en continu BFM TV.

Les 70 gendarmes mobilisés ont ainsi procédé, avec l’aide d’un chien dressé pour la détection d’explosifs, à une fouille méticuleuse de l’ensemble des bungalows du camping sans qu’aucun engin explosif n’ait été retrouvé. Finalement, l’auteur de l’appel a été identifié à l’autre bout de la France, à Rouen, en Seine-Maritime (ouest).

Interpellé, l’homme a été placé en garde à vue dans la soirée avant d’être interné en milieu spécialisé dans le cadre d'une hospitalisation sous contrainte, en raison de son état psychologique.

"C'est un Français qui n'est pas de confession musulmane ni converti. Il a profité d'un contexte de menace terroriste. Il a agi par esprit de vengeance vis-à-vis de son épouse, il voulait l'enquiquiner", a-t-on précisé de source judiciaire. Mais celle-ci ne se trouvait plus dans le camping lors de l'appel, a-t-on fait observer.

Les 2000 vacanciers ont été évacués pendant trois à quatre heures avant qu’ils ne soient autorisés à regagner leurs bungalows.

→ Lire aussi : Allemagne: désamorçage périlleux d’une bombe de la dernière guerre

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire