ban600

Universités: lancement à Settat du projet INSITES

Universités: lancement à Settat du projet INSITES

Le projet "INstitutionnalisation des Structures d'Innovation de Transfert et d'Exploitation du Savoir" (INSITES), monté par l’Université Hassan 1er de Settat et visant à renforcer la recherche scientifique et valoriser la culture entrepreneuriale et d'innovation, a été lancé lundi à Settat.

Financé par l’Union Européenne dans le cadre du programme Erasmus pour la période 2017-2020, INSITES a pour but de contribuer au développement de la recherche scientifique et l'innovation au niveau des universités marocaines, en instaurant un mode de gouvernance moderne des structures universitaires d'innovation de transfert et d'exploitation du savoir accompagnant la stratégie nationale de l'enseignement supérieur 2015-2030 et la politique nationale de mise à niveau du secteur économique marocain. S’exprimant à cette occasion, le président de l’Université Hassan 1er de Settat, Ahmed NajmEddine a indiqué que ce projet vient à point nommé et intervient à un moment particulier, où l’université marocaine ambitionne de structurer sa recherche scientifique, assurer sa visibilité internationale, valoriser son savoir et renforcer ses relations avec le milieu socioéconomique.

Il a expliqué que l'alignement du système éducatif marocain sur les bases du processus de Bologne, les chantiers économiques engagés et la stratégie nationale d'innovation exigent le développement de la recherche et des capacités d'innovation des institutions universitaires.

Un des objectifs de la vision stratégique 2015 - 2030 et de la loi cadre adoptée récemment par le Conseil de gouvernement est d'accompagner les universités à développer leurs activités en adéquation avec les besoins du secteur professionnel, à promouvoir la culture entrepreneuriale et à mener des actions de valorisation et de transfert du savoir à travers la création de structures spécialisées.

Toutefois, a-t-il fait observer, les structures d’innovation, de valorisation et de transfert de technologie, mises en place dans un certain nombre d’universités nationales, ne peuvent jouer pleinement leur rôle qu'à travers un mode de gouvernance moderne qui tient compte de leurs missions multidisciplinaires de formation, de recherche et d'innovation.

Porté par l'Université Hassan 1er de Settat, le projet compte dans son consortium 7 universités publiques, implantées dans des régions présentant chacune des spécificités socioéconomiques (Fès, Rabat, Tétouan, Casablanca, Settat et El Jadida), ainsi que l’Université internationale de Rabat et 4 institutions européennes dotées de structures reconnues de valorisation et de transfert de technologie et ayant une grande expérience dans le domaine, à savoir l’Université de Grenade (Espagne UGR), Royal Institute of Technology (KTH Suède) et Universidade Nova De Lisboa (UNL Portugal). Le projet s'appuiera également sur l'expertise de partenaires associés œuvrant dans les domaines professionnels de l'innovation et de l'entrepreneuriat, qui apporteront leur assistance dans les différentes étapes de sa mise en œuvre.

La cérémonie de lancement de ce projet a été marquée par une visite de la cité de recherche et d’innovation de l’Université Hassan 1 er de Settat.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire